20 conseils brutaux que toute femme de 40 ans voudrait transmettre à celles de 30 ans

transmettre
20 conseils brutaux que toute femme de 40 ans voudrait transmettre à celles de 30 ans

20 conseils brutaux que toute femme de 40 ans voudrait transmettre à celles de 30 ans

J’ai atteint la quarantaine, j’ai deux superbes enfants merveilleux, j’ai réalisé des choses dont je me sens fière. J’aime beaucoup et tendrement ma vie et tout ce que j’ai fait, mais cependant avec le temps, à la lumière de mon expérience, je comprends que j’aurais surement fait les choses différemment, si seulement j’avais su avant certaines choses très simples mais primordiales. Voilà pourquoi je voudrais partager avec vous ce que, à mon avis, une femme de 30 ans doit savoir.

Voici les 20 conseils brutaux que toute femme de 40 ans voudrait transmettre à celles de 30 ans :

1. Aimez-vous et acceptez-vous totalement

Je suis persuadée que j’aurais pu éviter de commettre de nombreuses erreurs si j’avais accepté ce qui est bien et ce qui est mal chez moi. Quand vous aurez appris à vous aimer, vous pourrez également aimer et accepter les autres. Ce conseil est très important pour établir des liens avec vos pairs.

2. Enrichissez votre esprit

Si vous ne savez pas encore bien dans quelle voie vous voulez vous engager, et que vous ne savez pas ce que vous aimez vraiment, essayez quelque chose de nouveau, allez à des événements auxquels vous n’avez jamais assisté, faites de nouvelles expériences jusqu’à ce que vous trouviez quelque chose qui vous donne la sensation d’être libre, quelque chose qui vous permettra de vous épanouir.

3. Cherchez du soutien

J’ai essayé pendant très longtemps de surmonter seule toutes les difficultés, ou juste avec un peu d’aide provenant de mes proches. Puis, j’ai compris que les amis et la famille peuvent vraiment vous soutenir dans les moments ou les situations difficiles, et que cette réalité est très importante. Il faut seulement oser demander.

4. Soyez honnête

Avant, quand je me heurtais à une difficulté, je mettais tout simplement un masque de sourire sur mon visage, et je continuais comme si de rien n’était. Seuls quelques proches savaient ce qui m’arrivait vraiment. Mais il ne faut pas avoir honte de révéler ses problèmes, nous faisons tous face à des situations difficiles, et cela fait partie de la vie. En outre, les personnes qui vous apprécient vraiment se rapprocheront davantage de vous, sachant que, vous avez des problèmes, des joies et des moments de tristesses tout comme elles.

5. Vivez pour vous

J’ai dédié une grande partie de ma vie à m’occuper des autres sans m’occuper de moi-même. Résultat:  j’avais une vie beaucoup plus compliquée que ce qu’elle aurait du être en réalité. Souvenez-vous que, vous ne pourrez jamais rendre heureux tout votre entourage, donc commencez à faire des choses qui vous rendent heureux /euse vous-même, et votre vie sera bien meilleure.

6. Ne faites pas trop de sacrifices

Le sacrifice est une nécessité dans toute relation; parce que nous sommes tous différents et nous avons donc tous des besoins différents. Le sacrifice est acceptable si les deux parties le concèdent de la même manière. Si vous sacrifiez vos besoins et vos désirs pour faire plaisir aux autres, il faut vous demander si cela vaut la peine de continuer dans ces relations. Avez-vous réellement besoin de celles-ci dans votre vie ?

7. Voyagez davantage

Cela est peut-être mon plus grand regret. Je n’ai pas voyagé assez quand j’étais jeune, et pourtant je n’avais pas d’enfants. J’ai eu tort. Vous pouvez choisir comment dépenser votre argent : acheter des souvenirs ou des objets. Si j’avais su cela à l’époque, je n’aurais pas acheté des choses dont je n’avais besoin, et j’aurais visité au moins un nouveau pays different tous les ans. Les voyages donnent la sensation de liberté, ils ouvrent l’esprit et nous permettent de réaliser que la vie peut être différente ailleurs.

8. Faites-vous moins de soucis

Avant, je me faisais constamment du souci pour tout. Ceci nourrissait mon angoisse et ma personnalité changeait au point de me rendre parfois méconnaissable. Il faut comprendre que le fait de vous faire du souci ne change en rien les choses. Mieux vaut commencer à accepter les choses qui se présentent. Vous réaliserez que, tout compte fait, vous finirez par tout résoudre, et vous ferez ce que vous aurez  à faire, et que s’inquiéter ne change strictement rien à la situation. Quand j’ai compris ça, mon niveau de stress a immédiatement diminué.

9. Arrêtez de comparer

Parfois, je pense que les réseaux sociaux devraient arrêter d’exister. C’est une chose de comparer sa vie avec celle de son meilleur ami, et une autre, de la comparer à celle de vos « amis » Facebook. Ça fait du mal. Vous ne pourrez le surmonter que si vous comprenez que le fait de vous comparer aux autres ne changera pas votre vie. Par contre, vous aurez une faible estime de vous.

Il y aura toujours quelqu’un de plus intelligent, de plus beau, bref, quelqu’un de mieux, et il faut l’accepter. Quand je sens que je vais commencer à me comparer à quelqu’un, je me dis que j’ai beaucoup de chance d’avoir tout ce que j’ai, et je me sens très bien avec moi-même.

10. Oubliez les rêves de perfection

J’ai grandi avec le « syndrome Disney », c’est comme si je croyais qu’un beau jour, je trouverais mon Prince Charmant, que je me marierais et que je serais heureuse pour toujours.

Mais tout ça n’a rien à voir avec la réalité. Après avoir divorcée deux fois, j’ai pris mes rêves de petite fille, et je les ai jetées à la poubelle. Quand vous faites cela, vous pouvez commencer à penser à vous sans rien attendre des autres, et vous commencerez à vivre ici, dans le moment présent.

11. Vivez pour travailler mais ne travaillez pas pour survivre

Si je pouvais recommencer à zéro, j’aimerais essayer différentes professions pour choisir celle qui me convient le mieux. Quand vous avez trouvé votre vocation, vous pouvez continuer à faire ce que vous faite jusqu’à la fin de vos jours, et vous comprendrez que vivre pour travailler signifie « aimer et respecter sa décision ». Beaucoup de gens se sont vus enchainés dans un travail qu’ils n’aimaient pas à cause du salaire qu’ils percevaient. Cette situation n’est pas saine, même si des fois nous n’avons pas le choix.

12. Faites des économies

Vous me direz que ce n’est pas évident. Mais je ne l’ai pas fait quand j’étais plus jeune, et maintenant, quand je pense à mes parents, qui sont à la retraite, je me dis que je dois organiser financièrement mes vieux jours. La vie change constamment, et elle peut vous réserver beaucoup de surprises. Faites des économies, c’est prévoyant et intelligent.

13. Donnez davantage

J’ai compris un peu tard que j’aime aider les gens. Que ce soit du bénévolat, de la charité, ou tout simplement aider un ami proche qui vit une situation difficile. Quand vous faites quelque chose pour quelqu’un, vous oubliez vos problèmes pour un moment.

Quand vous le faites avec le cœur, sans rien attendre en retour, les problèmes de votre vie commencent petit à petit à trouver une solution, et de façons inattendues.

14. Pardonnez-vous et pardonnez aux autres

Tout au long de ma vie, j’ai été fâchée à cause des situations difficiles vécues, et j’étais persuadée que c’était les autres qui avaient tort.

Mais un jour j’ai compris que le fait de ne pas me pardonner et de ne pas pardonner aux autres pour leurs erreurs du passé ne me permettrait pas d’être heureuse. J’ai donc décidé de changer. J’ai mis un peu de temps pour lâcher-prise de tous ces sentiments, mais à la fin, je me suis sentie vraiment libre. Laissez partir le passé, et vous comprendrez alors que la vie est belle.

15. Ne perdez pas votre temps avec des personnes négatives

Il est parfois difficile d’éviter les relations avec des personnes négatives, surtout s’il s’agit de collègues ou de certains membres de votre famille. Mais vous pouvez toujours choisir le type d’amis que vous voulez avoir dans votre vie et avec qui vous pourrez profiter de bons moments. Quand vous saurez vraiment quels sont les limites qui protègent votre tranquillité de la mauvaise énergie des autres, vous saurez que sans cette influence négative votre vie sera plus facile et heureuse.

16. Il est très important de savoir dire « non »

J’avais toujours eu du mal à dire non, je voulais toujours dire oui et faire plaisir à tout le monde. Mais c’est une tâche impossible. Chaque fois que je disais “non“ j’essayais de me justifier ou de m’expliquer. Aujourd’hui, il est évident pour moi que le fait de dire ”non » est très important, et que rien ne m’oblige à justifier ni à expliquer pourquoi je ne veux pas prendre la responsabilité de faire quelque chose pour quelqu’un. Si vous êtes sûre de votre bon droit à dire “non”, l’autre personne l’acceptera plus facilement.

17. Réfléchissez bien avant de dire « oui, je le veux »

J’ai divorcé, et c’est une chose difficile à accepter, mais maintenant je sais ce que je veux, ce que je désire et ce que je mérite. Il est facile de plonger dans les émotions et les sentiments : je comptais les jours que je passais avec mon conjoint, je voulais avoir plus que ce que j’avais, et je me suis mariée, persuadée que tout changerait pour le mieux, tout simplement.

En effet, tout a changé : tout est devenu pire. Si vous sentez que la relation que vous entretenez maintenant ne durera pas tout une vie, ou si vous trouvez qu’il y a un excès de « mais », alors réfléchissez bien à votre relation avec cette personne. Il est plus facile d’en finir avec une relation avant qu’elle ne devienne trop sérieuse.

18. Réjouissez-vous des choses simples de la vie

Nous vivons dans un monde dans lequel chaque personne est connectée à son portable, et cela n’aide pas à profiter de la vie. Contemplez un coucher de soleil, levez-vous tôt pour voir le soleil se lever, regardez le ciel étoilé, sentez le parfum des fleurs, allez à la plage ou à la montagne, observez la nature.

« La vie s’écoule trop vite, tu pourrais la rater si tu ne prends pas le temps de la contempler ».

19. Cessez de vous préoccuper de ce que les autres disent

J’aurais tellement aimé comprendre ça il y a longtemps ! Ce que les autres pensaient de moi me tracassait beaucoup, et je faisais tout en fonction de ce que les gens attendaient de moi.

Quand j’ai compris que ce que les autres pensent de moi définit ce qu’ils sont et non ce que je suis, j’ai pu me motiver plus facilement et faire ce dont j’avais réellement envie. Quand vous devenez vous-même, et vous ne cherchez plus à faire plaisir, la vie est beaucoup plus simple et agréable.

20. Changez

Quand j’étais plus jeune, je voulais que tout soit prédictible et stable. Pendant des années, j’ai pensé que c’était plus facile d’envisager ma vie de telle ou telle manière. Et quand j’ai été obligée de faire face à de grands changements, je n’étais pas prête.

Maintenant je sais que la seule chose sûre dans la vie, c’est que tout évolue tout le temps. Quand vous prendrez conscience que vous pouvez tout affronter dans la vie, vous serez alors prêt(e)s à faire face à n’importe quel obstacle.

Source toute femme de 40 ans voudrait transmettre : lifehack.org

8 commentaires à propos de “20 conseils brutaux que toute femme de 40 ans voudrait transmettre à celles de 30 ans

  1. Bonjour,

    Votre témoignage est réconfortant. j’ai 27 ans et en ce moment je vis des choses pas faciles et votre témoignage redonne un peu d’espoir.

    merci

  2. Les 10 ans d’ecarts n’amènent pas une telle sagesse . c’est si proche 30 ou 40 .. Ou devrais je dire c’est si jeune 40 ans maintenant…

    Et puis à 30 ans par exemple je n’avais pas besoin de tels conseils … C’st un peu géneraliste
    Faites plutôt des conseils de femmes mures ( 50 / 60 et plus) à des jeunes filles , ce sera plus plausible et plus conséquent;:.)

  3. ce sont des conseils qui peuvent s’appliquer à tous !!
    femmes de 30 ans ou moins et même femmes de plus de 40 ans.
    Aux femmes, … oui ! mais aussi aux hommes !
    bref à tous !

  4. J’ai 42 ans et je retrouve ici les conseils et certains sujets de discussion que je partage avec ma « fille spirituelle » de 22 ans. Ce qui me fait dire qu’il préférable d’aborder plus précocement ses sujets avec les demoiselles afin qu’elles puissent éventuellement pratiquer ses conseils car à 30 ans combien n’ont pas déjà vécu d’engagement, mariage ,enfant, boulot etc ou elles se sont perdues?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*