6 choses que la peur ne veut pas que vous sachiez

la peur

6 choses que la peur ne veut pas que vous sachiez

La peur peut être l’excuse parfaite pour ne pas faire quelque chose ou, à défaut, ce coup de pouce qu’il vous manque pour vous décider et tenter votre chance. Si vous trébuchez sans cesse vous pourrez vous relever.

N’êtes-vous pas fatigué-e de lutter contre la peur et d’avoir l’impression de ne jamais la vaincre ?

La réalité c’est que vous ne pourrez jamais gagner la bataille contre cette peur, mais on peut la dresser.

Vous savez la douleur que provoque le fait d’avoir peur, ce que cela a engendré dans le passé et ce qu’elle entraînera dans le futur si vous ne l’arrêtez pas.

Vous connaissez sûrement plusieurs « méthodes » pour vaincre ce sentiment mais peu importe le nombre de fois que vous l’aurez vaincu, il reviendra toujours plus fort.

Cela n’arrive pas qu’à vous. La peur fait partie de nous tous et nous permet d’être plus en sécurité dans des situations de danger.

Le problème c’est qu’avec le temps, ce sentiment peut s’installer dans votre vie et s’emparer de votre volonté.

Identifiez les choses que cette peur ne veut pas que vous sachiez. Puis, travaillez dessus pour en réduire les effets.

  1. La peur vous ment

La première des choses que la peur ne veut pas que vous sachiez c’est qu’elle nous ment constamment et nous fait nous sentir misérable à chacune de nos pensées :

  • Avoir une promotion ? Seul-e-s les meilleur-e-s en ont.
  • Lutter pour vos droits ? Si on vous traite mal, c’est parce que vous le méritez.
  • Expliquer une nouvelle idée ? Vous n’obtiendrez que des moqueries.

La peur est une émotion très dangereuse. Physiologiquement, c’est l’un des mécanismes de défense les plus utiles que possède l’être humain. Cependant, vous devez éviter qu’elle ne transforme votre réalité.

Bien que nous puissions nous en séparer, il est fondamental d’apprendre à la garder sous contrôle pour éviter qu’elle ne détermine votre manière d’agir.

2. Vous êtes capable d’atteindre ce à quoi vous aspirez

Autre chose que la peur ne veut pas que vous sachiez c’est que, peu importe votre situation actuelle ou les difficultés que vous pensez rencontrer, vous pourrez faire ce que vous souhaitez.

Beaucoup de gens se laissent emporter par la peur et écoutent les messages négatifs de leur esprit.

Il est certain qu’atteindre de grands objectifs est compliqué et prend beaucoup de temps et d’efforts. Et si ce n’était pas le cas, vous ne seriez pas motivé-e par le résultat et vous n’apprendriez pas pendant le processus.

3. Il n’est jamais trop tard pour changer

Combien de temps avez-vous supporté cette relation de couple ou cette amitié toxique ? Depuis combien de temps pensez-vous à faire ce voyage qui vous fait tellement envie ?  Depuis combien de temps supportez-vous ces choses par peur ?

Autre chose que la peur ne veut pas que vous sachiez, c’est que ni l’âge ni aucune autre circonstance est un obstacle au changement. Pour qu’un changement passe de l’imagination à la réalité, il suffit de le produire.

Si quelque chose va réellement mal dans votre vie ou s’il y a quelque chose que vous voulez vraiment faire, réalisez un plan d’action. Vous avez déjà l’objectif. Procédez aux étapes nécessaires pour le rendre réel.

4. Personne n’est plus qualifié que vous pour décider de votre vie

Un facteur qui provoque souvent la peur est l’avis d’autrui et tout le monde fait des commentaires sur la vie des autres, que ce soit pour critiquer ou pour aider.

Toutefois, vous êtes le/la seul-e à posséder le droit de décider des changements de votre vie.

La peur de la critique peut parfois provoquer que vous vous sentiez enlisé-e dans des situations que vous n’aimez pas ou que vous ayez une profession qui ne vous passionne pas.

Peut-être pensez-vous que de cette manière, au moins, vous aurez la reconnaissance des autres, mais cela n’est pas tellement certain.

Finalement, il y aura toujours quelqu’un pour parler de vous, car c’est la nature humaine. Et c’est bien ainsi. Vous ne pouvez pas toujours plaire à tout le monde.

Ce que vous pouvez faire en revanche c’est vivre en accord avec vos espoirs et vos rêves. Il est fort probable que l’on continue de vous critiquer mais vous serez sans aucun doute plus heureux-se.

5. Vos erreurs passées ne définissent pas votre avenir

La cinquième chose que la peur ne veut pas que vous sachiez c’est que les erreurs que vous avez commises n’ont aucune raison de définir votre avenir. Nous commettons tou-te-s des erreurs et nous portons tou-te-s le poids des choses que nous n’aurions pas du faire.

C’est naturel, car la vie consiste à essayer des nouvelles choses et à prendre des décisions. Lorsque vous faites ces deux choses, il est impossible de ne pas commettre d’erreurs.

Mais ces erreurs peuvent être d’une grande aide pour trouver le meilleur chemin vers vos objectifs. Ne soyez pas de ces personnes qui, à cause d’une erreur, cessent d’essayer et restent plantées là.

Au lieu de cela, utilisez vos erreurs pour voir quel chemin ne pas prendre ou pour en tirer une leçon.

6. La seule chose qui s’interpose sur votre chemin n’est pas la peur, mais vous

Vous pensez que c’est la peur qui vous paralyse ? La vérité c’est que ce n’est pas le cas. Il est certain que cette peur peut engendrer de l’incertitude et des doutes, mais celui/celle qui décide de rester bloqué-e, c’est vous.

Quand la peur arrive vous avez deux options :

  • Lui faire face et rester bloqué-e.
  • Voir l’avertissement que cette peur veut vous donner, prendre vos précautions et agir.

Lorsque vous cesserez de voir cette peur comme le grand obstacle de votre vie, vous serez entièrement responsable de vous. Essayez-le dès aujourd’hui.

Vous verrez que, malgré l‘incertitude, être responsable de vos actes est très gratifiant

Source de l’article original : amelioretasante.com

Un commentaire à propos de “6 choses que la peur ne veut pas que vous sachiez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*