Ce qu’il faut savoir quand vous aimez une personne qui réfléchit trop

réfléchit trop

Le 1er juillet Source: pixabay.com

Voici ce qu’il faut savoir quand vous aimez une personne qui réfléchit trop

Lorsque vous aimez quelqu’un qui réfléchit trop en permanence, vous aimez une personne avec un esprit qui lui joue des tours. Vous aimez quelqu’un qui ne peut pas lutter contre sa façon de penser. Qui ne peut pas faire autrement que trop réfléchir.

Quelqu’un qui pense être quelqu’un qui va toujours avoir des questions. Il s’agit de quelqu’un qui va toujours traiter une chose à la fois, et constamment être submergé de « et si » et de points d’interrogation.

Lorsque vous aimez quelqu’un qui réfléchit trop, vous devez être confiant(e) dans votre relation. Et vous devez beaucoup donner. Vous devez avoir une longueur d’avance sur la personne, ne jamais laisser sa tête commencer à lui jouer des tours avec le doute et la haine de soi. Vous ne devez pas simplement lui dire que vous êtes là pour lui/elle, vous devez le prouver et le faire. Vous devez agir, au lieu de simplement mettre les mots dans sa tête.

Vous devez être compatissant(e).

Pour comprendre quand il/elle a des questions sur votre passé ou sur la nuit dernière. Pour comprendre quand la peur inonde son esprit sans aucune raison. Pour comprendre quand il/elle pense que tout est terrible, pendant ce temps, vous pensez que tout est génial.

Il/elle ne peut pas lutter contre la façon dont son cerveau est programmé pour traiter la vie. Il/elle ne peut pas lutter contre les pensées qui le/la poussent jusqu’à ce qu’il/elle aie besoin d’exploser. Il/elle ne peut rien y faire.

Vous devez lui montrer de l’empathie.

Pour lui montrer que vous ne le/la jugerez pas quand il/elle vous demandera si vous l’aimez pour la vingtième fois dans la journée. Pour lui montrer que vous n’allez nulle part quand il/elle vous dit qu’il/elle est inquiet(e), ou qu’il/elle a peur. Vous devez lui montrer que vous l’aimerez, même s’il/elle se répète, réfléchit trop et s’inquiète.

Vous devez pouvoir communiquer.

Pour ne pas simplement répondre avec un mot ou une phrase dans vos messages. Vous devez pouvoir toujours dire ce que vous ressentez quand vous le ressentez, au lieu de le cacher. Ceux qui réfléchissent trop essaieront de trouver un sens dans tout ce que vous dites et faites, donc autant dire la vérité, même si c’est difficile à faire.

Vous devez pouvoir parler de ses frénésies.

Pour pouvoir lui dire tranquillement, « bien sûr que non ça n’arrivera pas», ou «je te promets qu’ils ne pensaient pas que tu étais bizarre» ou «bien sûr, mes parents t’adorent».

Ceux qui réfléchissent trop ont tendance à tout analyser, mais aussi à analyser les personnes avec qui ils sont. Soyez prêt(e) à avoir une réponse pour tout. Et soyez prêt(e) à avoir parfois des conversations difficiles (comme toutes les autres relations dans le monde).

Surtout, vous devez être affectueux(se). Aimer peut être un défi pour une personne qui réfléchit trop, mais toutes les relations ne sont-elles pas des défis? Soyez vous-même et faites-lui savoir combien vous l’aimez. Une personne qui suranalyse tout peut parfois vous rendre fou/folle, mais elle vous restera fidèle pour l’éternité.

Et il/elle vous aimera, peu importe le nombre d’habitudes bizarres que vous avez ou combien de bagages vous portez. Il/elle vous aimera non seulement parce que vous le/la supportez, mais également parce que vous l’aimez, peu importe combien de fois il/elle vous rend absolument fou/folle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*