ARNAQUES AU CONSOMMATEUR LA LISTE EST LONGUE

Arnaques au consommateur la liste

ARNAQUES AU CONSOMMATEUR LA LISTE EST LONGUE Les industriels et les supermarchés ne sont jamais à cours d’ idées quand il faut tromper le client…

La liste des arnaques est longue pour certaines marques :

  • ils substituent les bons ingrédients par des ingrédients de mauvaise qualité
  • ils profitent de la confiance que vous leur portez  pour vous tromper (« Packs familiaux » parfois plus onéreux que la vente à l’unité).
  • ils transforment en réduisant le format de leurs produits tout en laissant le même prix,

Une personne a aussi signalé que certains supermarchés « retardent » la mise à jour du différentiel de prix, entre prix en rayon et prix au passage en caisse, afin que la marge soit encaissée en leur faveur.

Arnaques au consommateur : Palmarès des plus belles arnaques

Plusieurs arnaques ont été signalées et notamment :

  • Arnaque 1 : Les fromages de chèvre au lait… de vache. Toujours lire et vérifier l’étiquette de vos fromages de chèvre. Beaucoup sont fabriqués à partir de lait de vache aromatisé au chèvre sans que cela soit clairement indiqué sur l’emballage.
  • Arnaque 2 :Les glaces vendues au litre : les fabricants de glace injectent un maximum d’air dans les crèmes glacées afin que la recette soit « plus onctueuse ». Ce qui réduit considérablement le poids du bac de glace : le litre de glace pesait auparavant 1 kg. Bien souvent, il ne pèse plus que 700 g. Attention en particulier aux glaces Mövenpick, autrefois de bonne qualité, et qui se sont dégradées depuis qu’elles ont été rachetées par Nestlé (poids réduit de 1 kg à 900 g, sucre remplacé par sirop de glucose, prix… en augmentation).
  • Arnaque 3 : oeufs à la « douzaine » ne compte plus que 10 œufs (un problème déjà signalé ; inconvénient supplémentaire : les produits vendus à la douzaine sont divisibles par deux, par trois, par quatre, par six ; à la dizaine, ils ne sont divisibles que par deux).
  • Arnaque 4 : Les pâtes Barilla sont plus chères si l’on achète un paquet de 1 kilo que 2 paquets de 500 g et pour de nombreux lots soit disant en promotion le cas est le même.
  • Arnaque 5 : Les barres chocolatées qualifiées d’énergétiques Ovomaltine ont diminué de taille mais pas l’emballage leur paquet , tout comme la plupart des barres de céréales du type « Grany » et autres Mars. Encore une raison supplémentaire pour ne plus acheter aucun de ces produits nocifs pour la santé.

Se méfier du nouveau Ricoré, plus fluide qu’autrefois mais dont la chicorée noble a été remplacée par de la « fibre de chicorée », du chocolat Poulain dont la boîte est passée de 1 kg à 800 g (sans diminution de prix), et du jambon blanc Fleury-Michon dont les tranches seront bientôt aussi fines que du papier à cigarette.

Arnaques au consommateur la liste

Mention spéciale enfin pour :

Exemple Arnaque 1) Les rillettes Bordeau-Chesnel, dont le célèbre pot rouge a récemment été redessiné pour compter un fond à triple défoncement (du jamais vu dans le domaine) afin de réduire encore plus le volume réel. Si vous ajoutez l’épaisse couche de saindoux à la surface, la quantité de rillettes que vous récupérez est d’à peine la moitié de ce que la taille du pot vous laissait imaginer.

Et là encore, le prétendu « format familial » est aussi désavantageux que les autres.

Exemple Arnaque 2) Le cas pathétique des « After Eights », dont le carré occupait autrefois toute la taille de son emballage individuel. Un lecteur avisé fait remarquer que

« La petite encoche en haut de celui-ci était d’ailleurs faite pour qu’on puisse se saisir facilement de ce carré de chocolat fourré à la crème de menthe. Aujourd’hui, l’emballage est resté le même, mais tout le monde pourra constater que l’encoche ne sert plus à rien puisque l’After Eight a diminué, je dirais, d’un bon 25-30 % à vue de nez. Impossible d’atteindre l’After-Eight à partir de l’encoche : celui-ci est bien trop petit !!!! »

La tarte aux cerises en plastique un belle arnaque aussi

Pour rester sur le thème des cochonneries vendues en grande surface, j’ai été très intéressé par un article qu’a signalé un lecteur sur un blog listant les produits chimiques utilisés pour la fabrication d’une tarte aux cerises de supermarché, depuis le champ de blé jusqu’à l’usine agroalimentaire. Extrait :

« Les cerises ont reçu entre 10 et 40 traitements de pesticides selon les années c’est énorme !!! Et  les cerises sont décolorées à l’anhydride sulfureux et recolorées de façon uniforme à l’acide carminique ou à l’érythrosine.

 

Elles sont plongées dans une saumure contenant du sulfate d’aluminium, et à la sortie, reçoivent un conservateur comme le sorbate de potassium (E202). Elles sont enfin enduites d’un sucre qui provient de betteraves qui ont reçu leur bonne dose d’engrais et de pesticides. Ce sucre est extrait par défécation à la chaux et à l’anhydride sulfureux, décoloré au sulfoxylate de sodium, puis raffiné au norite et à l’alcoolisopropylique.

 

Il est enfin azuré au bleu anthraquinonique. Par ces traitements, les cerises ayant donc perdu tout leur goût, il est nécessaire d’ajouter un parfum artificiel alimentaire. Ce parfum est une recréation synthétique du goût et de l’odeur à partir d’éléments artificiels issus de la chimie du pétrole. L’exemple développé est ici la cerise, mais est identique à de nombreux autres parfums. Le parfum artificiel de cerise se compose donc des molécules synthétiques suivantes : acétate d’éthyle, acéthyl méthylcarbinol, butyrate d’isoamyle, caproate d’ethyle, caprylate d’isoamyle, caprate d’ethyle, butyrate de terpenyle, géraniol, butyrate de geranyl, acetylacetate d’ethyle, heptanoate d’ethyle, aldéhyde benzoïque, aldéhyde p-toluique.»

Vous pouvez lire la suite ici.

Arnaques au consommateur : 3 conseils pour survivre au supermarché et éviter les arnaques :

  • Vérifiez les prix au kilo : les camouflages que permet le packaging sont infinis.
  • Achetez les produits les moins transformés possibles : on peut pas tricher aussi facilement sur un ingrédient simple qu’un aliment cuisiné, cuit, coupé, mis en sauce, hydrogéné, pulvérisé, pasteurisé.
  • Plus de trois ingrédients sur l’étiquette égal danger. Moins il y a d’ingrédients différents, plus vous pourrez être confiant dans la nourriture que vous mangez. Un exemple, les jus d’orange : si vous voyez « jus d’orange à base de concentré », cela signifie qu’on a pris des résidus de purée d’orange mélangés à de l’eau et du sucre (oui, ils rajoutent du sucre). Alors que la mention « 100 % pur jus » vous garantira une boisson sans sucres ajoutés (ne vous réjouissez pas trop vite: les jus de fruits sont mauvais à haute dose car ils contiennent trop de sucre).

Jean-Marc Dupuis

ARNAQUES AU CONSOMMATEUR LA LISTE EST LONGUE  source

29 commentaires à propos de “ARNAQUES AU CONSOMMATEUR LA LISTE EST LONGUE

  1. Article intéressant, mais tout cela est plus qu’évident dès que l’on fait un peu attention à ce que l’on achète…
    Pour ma part j’ai remarqué que bien souvent les produits de marques utilisent de mauvais produits et sont plus chers et plus nocifs que les sous marques ou les produits discount.
    Les pâtes à tarte en général ( Herta, Marie ) utilisent des graissent hydrogénées même s’il y a écrit  » au beurre », alors que les sous marques, moins chères sont pur beurre. Tous les biscuits de marque ou presque contiennent aussi des graisses hydrogénées et autres « E… », alors que dans les supermarchés discount style Lidl, les biscuits équivalents ne contiennent pas tous ces trucs dégueulasses ,et sont à peu près 30 à 50% moins chers, idem pour les céréales du petit déjeuner. Enfin à éviter à tout prix pour nos bambins, tous les biscuits à l’image des dessins animés : Dora et autres Spiderman( quand ma fille avait 4 ans, maintenant il doit y avoir d’autres héros genre Hello Kitty selon la mode). Ces biscuits sont les pires niveau ingrédients. Je l’avais expliqué à ma fille petite et elle n’est pas traumatisée de ne pas en avoir mangé !
    En résumé, si on est obligé ou si on n’arrive pas à se passer des supermarchés, commençons par boycotter les marques les plus connues et donc les plus industrielles, malgré leurs emballages campagnards et leurs publicités presque mensongères. Les boycotter, c’est aussi boycotter Monsanto, dont les fins sont de stériliser la planète ( faune, flore, humains…). Notre unique droit et expression de vote aujourd’hui réside dans notre manière de consommer… Et contrairement à ce que l’on croit acheter des produits sains ne revient pas plus cher que les mauvais produits… L’essentiel est de ne pas se faire « arnaquer » par les emballages…

    • Je suis tout à fait d’accord avec vous, après plusieurs décennies à consommer ce que les grandes surfaces vendent j’ai complètement changer ma vision des choses, suite à plusieurs reportages télévisés choquants.
      Cela fait presque deux ans que j’ai changé complètement ma manière de consommer. Je vais à la ferme directement acheter légumes, fruits, produits laitiers, farine, oeufs. Je fais, en plus de mes repas, mes biscuits, mon pain. Je vais m’attaquer à faire les biscuits pour mon chien aussi. Pour le côté boucherie, j’en ai trouvé un qui travaille en circuit court.J’en suis même venue à faire moi-même les produits nécessaire au quotidien (lessive, nettoyage). Et je ne m’en porte pas plus mal.
      Je boycotte toutes ces Grandes marques qui ne font que du profit à nos dépens.
      Et je privilégie les petits commerçants qui ont du mérite à se lever aux aurores (droguerie, épicerie, boulangerie – oui j’aime certains pains qu’ils font, car je ne suis pas experte -, etc)

      Avec ce témoignage, j’espère conscientisé quelques lecteurs/lectrices, qu’il y a moyen de changé les choses pour nous, notre santé et pour notre Terre.

      • Bravo je toens ce discours depuis 14 ans et oui mes enfants passent pour des extraterrestres lorsqu’il mange pain boulangerie et confiture à l’école !
        C pas grave ! Je me rends compte que de consommer sain donne bonne mine, rend heureux, laisse un poil luisant ?, de beaux cheveux et une bonne haleine ! Moi j’achète peu mais bien. Bio coop est une bonne alternative !
        Contente de ne pas me sentir seule dans ma lutte au quotidien !

    • Ne dites pas que les produits  » lidl  » sont plus sains , ils sont tous degueullasses ,meme les salades !! comme tous distributeurs ,les plats préparés ainsi que les gateaux et pains industriels sont bourrés d’ huile de palme ,de glucose et compléments chimiques ,meme dans les produits d’hygienes .Un conseil pour vous fuyer ces enseignes et si vous etes écolo et bio véritable vous avez  » biocoop  » des toutes petites enseignes avec des vrais produits bio locaux inter régionaux ..

  2. Bonjour, moi aussi, je fais très attention aux composants des articles que j’achète. C’est pour cela que je privilégie les aliments bruts que je transforme moi-même. Mais parfois je me fais « avoir » comme avec le sucre en poudre vendu au kilo. En fait pour le sucre vendu dans les boîtes en carton (béguin say) même s’il est noté 1 kilo il n’y a que 900 g. Quand il est vendu en sachet de papier (lidl), le poids est de 940 g. Aussi je privilégie l’achat en vrac. Comme ça je suis sure du poids acheté.

  3. En entrant dans une épicerie, il y a au moin 90 % des aliments ,qui ont été transformé avec des produits soit chimique ou pesticide …
    Il suffit d’en manger le moin possible et à petites quantité .
    Le glutamate ,l’asparthame ,nitrite ,les o ,g,m
    Sont toxique et en grande quantité développent dès syndromes
    Fibromyalgie ,lupus ,diabète ,autre pression .etc
    Même quand vous pensez bien mangé Les produits laitier et gluten
    Le fructose font pour les plus sensible une cause de douleur au ventre et faiblesse chronique …l’eau du robinet en été est trop traiter chimiquement.
    L’eau acheté …si laisser au soleil ce n’est pas mieux ..
    Les fruits et légumes …ne pas choisir les pays les plus pollués ,
    J’ai acheté des bananes bio et pourtant j’avais peur des moisissures normal , Faut faire attention même au crème hydratante et maquillage
    A l’eau de javel ne pas respiré… En tout cas c’est vrai que la liste est longue Sans parler des médicaments …même les plus anodins.

  4. Une autre belle arnaque aussi en épicerie et celle-là dépasse toutes les autres. Quand vous achetez un produit qui indique la mention Kachere, un C dans un cercle ou un K ou ici au Québec, MK pour Montréal Kachere et bien dites vous que vous financez le peuple juif parce que ce sont les manufacturiers qui paient pour que le produit est la certification Kachere sur les produits vendus dans les épiceries. Évidemment les manufacturiers paient le gros prix pour avoir ce sceau sinon comme la plupart des grosses épiceries appartiennent à des juifs, ils leur seraient impossible d’avoir leurs produits sur les tablettes. Et les manufacturiers refilent la facture aux consommateurs.
    Moi j’appelle ça de la fraude pure et simple!! Boycotter tout ce qui a ce sceau sur les emballages, de toute façon la plupart de ces produits sont toxiques.

  5. A propos des magasins aux pratiques scandaleuses, à signaler (déjà fait à la direction générale de la chaine et du magasin mais malgré des excuses écrites ça continue de plus belle…), Intermarché Gréasque (13) qui a le culot de changer ses prix en pleine journée, donc vous voyez un prix en rayon, vous contrôlez à la borne prix, tout va bien, vous passez en caisse et bing entre temps ça a augmenté !!! – ce que vous avez du mal en plus à prouver puisque changé en rayon, mais eux trouvent ça normal « on va pas bosser la nuit hein ? » – je cite le type en train de changer les prix à qui j’ai fait la remarque…
    Et Netto Fuveau, qui laisse délibérément en rayon des produits périmés – je leur signale, ils vérifient, histoire de faire semblant, mais une heure plus tard les produits toujours là à attendre le pigeon…

  6. Et les produits dénaturés comme le thé : il faut mettre 2 sachets maintenant pour avoir du goût sinon on dirait juste de la flotte; comme le chocolat qui a juste un goût de sucre ou les légumes méconnaissables si on ne nous dit pas de quoi il s’agit…

  7. la grande distribution nous arnaque et tout le monde dit amen car ce sont eux qui tirent les ficelles du pays ,on n’aura beau voir ça rien ne changera le pouvoir du fric avt le consommateur .On les a voulu on assume tout est bien calculé .Tout l monde y trouve son compte gouvernement inclus.

  8. avez-vous remarqué que les contenants de liquide (shampoings, savons liquides etc) ont maintenant des trous plus grands dans le bouchon verseur? ainsi ils coulent plus que vous n’en avez réellement besoin et vous consommez d’avantage…
    la solution c’est d’adapter des anciens bouchons ( pas facile…) ou de diminuer le trou avec un peu de colle??? un peu…

  9. Il faut arrêter de dire que Lidl a de meilleurs produits !!! Les biscuits pour citer un exemple ont un pourcentage de biscuit dérisoire et surtout du sucre et de la graisse pour compenser le manque de biscuit !!! Sans parler du jambon qui n a rien de jambon à base de placenta et gélatine de porc !! Quant aux plats tout pret ils sont plein de E …. A éviter absoluement.
    Leur lessive ne lave rien et les produits pour la peau remplis d allergènes ! Alors arretez de dire des conneries ! Les  » magasins  » discounts sont à éviter si on veut une bonne hygiène de vie et ne pas devenir obèse !

    • Eh bien vous avez raison, mais les produits de la grande distribution aussi sont à éviter. A lire « Vous êtes fous d’avaler ça » de Christophe Brusset, si vous arrivez à terminer l’ouvrage sans vomir.

  10. Ce serait bien de repérer et identifier les produits les plus sains !
    Les consommateurs s’y retrouveraient mieux que de toujours dénoncer les mauvais . Le français a du mal à changer ses habitudes alors si on lui indique le bon choix il sera plus attentif !

  11. Bonsoir, juste trois événements vécu personnellement dans 4 enseignes.
    LIDL: Ventes de 2kg de pommes en promotion. Après trois jours apparition de tâches noires. Je les ramène une semaine après, pas pu avant, on me dit que je les avaient mal conservées, des pommes ! Aucun geste commercial. De plus, lidl vends par lot certains produit, qui sont moins onereux qu’a l’unité. Malheureusement, ils sont régulièrement en rupture, est-ce volontaire?
    CARREFOUR: ventes promotionnelles deux pour le prix d’un. Je passe devant le rayon, le prix à l’unité moins élevé que celui par lot. Je le signale à la caisse centrale. Après contrôle, le produit soldé n’est pas le bon, le prix du produit à l’unité n’est pas le bon, le prix est retiré du rayon pour qu’aucune comparaison ne puisse être faite. Est-ce normal ?
    LECLERC : catalogue publicitaire avec des produits qui n’ont jamais été mis en rayon durant cette période. Aucune affiche pour prévenir les clients!
    LEADER PRICE: les fameux prix dégressifs, avec un pourcentage en moins sur le deuxième et le troisième. Tous ou quasiment tous sont faux, ils ne tiennent pas compte du prix plus élevé Di premier paquet ou second.Est-ce normal?
    Des affichettes « OFFRE ou PRIX PROMOTION » sur les frigidaires ouverts sur le dessus. Un panier disposé tout près avec des produits qui ne sont pas du tout en promotion. Je le signale à un approvisionneur, il me dit que les produits soldés sont ceux qui se trouve sous l’affichette, dans le frigidaire, en n’y regardant de plus près, il n’y en avait aucun en solde. L’affichette n’a pas été retirée. Le risque de quiproquos était important. Est-ce volontaire ?
    Voici des choses que j’ai vécu et qui me semble être contentieuses. Non!?

  12. Je confirme l’absence systématique chez certains Leclerc de produits présentés sur le catalogue des promos. Récemment , c’était sur les endives prix promo en sachet d’un kg absentes sous cette forme des rayons, mais endives en vrac 2 fois plus cher….. 🙁
    Sans compter les fleurs de Toussaint au prix fort … les prix d’appel sont pour la photo :/
    Je boycotte dorénavant le Leclerc le plus proche et privilégie celui proche de mon travail qui est plus « honnête »

  13. Une belle arnaque aussi il y a quelques jours dans la grande surface Rouge et Blanche. Achat de gnocchis dans une barquette : ils avaient rajoutés une étiquette par dessus l’impression initiale en précisant « + x % gratuit » passant le poids de 400 à 500g sauf que la barquette elle n’avait pas changé, pensant nous faire acheter plus que la réalité …

  14. Je suis d’accord avec les arnaques signalées,le problème,c’est le temps nécessaire pour les démasquer : je suis maintenant à la retraite et lors des sorties de promotions,je suis très attentive,étudie les prix au kilo et réclame les articles exposés en retard(est-ce volontaire?)…ou laisse à la caisse ce qui n’est pas conforme…..je n’aurai pas fait cela lorsque je travaillais et je pense souvent aux jeunes,hommes ou femmes,dont le temps est compté….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*