VIDÉO: UN ASTÉROÏDE DEVRAIT FRÔLER LA TERRE LE 19 AVRIL

L’astéroïde « 2014 JO25 » d’un kilomètre passera le 19 avril prochain à environ 2 millions de kilomètres de la Terre ©Capture d’écran Twitter/#ImpactFrance

VIDÉO: UN ASTÉROÏDE DEVRAIT FRÔLER LA TERRE LE 19 AVRIL

La NASA a prévenu qu’un astéroïde d’un kilomètre de diamètre allait frôler la Terre le 19 avril prochain, en passant à moins de 2 millions de kilomètres. Aucun dégât à prévoir mais un objet à observer pour les experts qui ne reverront pas une telle chose avant 2027.

La NASA a annoncé jeudi 6 avril qu’un astéroïde catégorisé comme « potentiellement dangereux » allait frôler la Terre le 19 avril prochain. Baptisé « 2014 JO25 » (en référence à l’année durant laquelle ce fragment du Système solaire a été découvert, par le chercheur britannique Ron Baalke), cet amas de roche, de métaux et de glace mesure un kilomètre de diamètre et passera à environ deux millions de kilomètres de la planète bleue.

A noter que la NASA considère comme « très dangereux » en cas de collision un astéroïde de plus 140 mètres de large. Ce ne sera donc pas le cas puisque la Terre ne sera que « frôlée » mais il s’agira tout de même du plus proche passage d’un tel objet depuis plus de dix ans (l’astéroïde Toutatis qui a frôlé notre planète en septembre 2004 faisait 5 kilomètres de diamètre et s’était approché à environ quatre distances lunaires).

Et l’Agence spatiale a aussi précisé qu’il faudra attendre encore un certain temps avant de revivre ce phénomène scientifique. Le prochain passage de ce type n’est en effet prévu que pour le mois d’août 2027: ce sera, selon la NASA, l’astéroïde nommé AN10 1999, et il passera à seulement une distance lunaire soit 380.000 kilomètres.

« La Terre est sujette à entrer en contact avec ce genre d’astéroïdes seulement tous les 10 000 ans. Il arrive très souvent qu’un astéroïde passe près de la Terre. Il n’y a rien d’effrayant dans ce type de phénomène » avait tenu à rassurer Patrick Michel, responsable des théories et observations en planétologie à l’Observatoire de la Côte d’Azur, en septembre dernier.

(Voir ci-dessous un schéma animé montrant la trajectoire de l’astéroïde en question)

Source: francesoir.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*