Les plus grands chefs cuisiniers français appellent au boycott du géant Bayer-Monsanto

Ils appellent au boycott du géant Bayer-Monsanto
Ils appellent au boycott du géant Bayer-Monsanto

Les grands chefs cuisiniers appellent au boycott du monstre Bayer-Monsanto

Suite au rachat du groupe américain Monsanto par Bayer, plus de 200 grands chefs de cuisine française se sont rassemblés pour montrer leur mécontentement. Tous ensemble, ils ont signé une lettre ouverte pour lutter contre la présence de l’agrochimie dans notre nourriture.

Yannick Alléno, Cyril Lignac, Yves Camdeborde, Yannick Alléno ou encore  Christophe Michalak, sont des grands personnages de la gastronomie française, et sont reconnus également à l’international. Et ce n’est pas pour cuisiner que ces maitres de la restauration se sont rassemblés, mais bien pour dénoncer les conséquences terribles de la fusion entre les deux plus grandes multinationales de biotechnologie, Bayer et Monsanto.

C’est dans une Lettre ouverte contre l’invasion de l‘agrochimie dans nos assiettes qu’ils lancent un appel à la responsabilité collective et à la prise de conscience générale.

L’alimentation est en grand danger

Publiée le 20 septembre 2016 sur le site spécialisé de l’actualité de la cuisine et de la gastronomique Atabula, les grands chefs de la restauration française se sont regroupés avec la même volonté de communiquer leur Lettre ouverte contre l’invasion de l’agrochimie dans nos assiettes.

Ardents défenseurs du mieux et du bien manger, de la qualité du produit et des producteurs locaux, nos grands chefs de cuisine étoilés veulent aussi rappeler leur soutien à la biodiversité, le respect de l’environnement ainsi que la santé des consommateurs mais également à leur profession :

Sans un produit sain et de qualité, sans diversité des cultures, le cuisinier ne peut plus exprimer son talent créatif. Il n’est plus en mesure de faire son métier comme il l’aime et de le transmettre avec passion.

Bayer-Monsanto
Bayer-Monsanto

L’instrumentalisation de l’environnement

Avec beaucoup de sincérité, ils expriment leur inquiétude face à cette alliance entre les géants des pesticides et des semences ainsi que son terrible enjeu : contrôler toute la chaîne alimentaire, de la terre où pousse la semence jusqu’à l’assiette du consommateur. Ils dénoncent le risque pour les paysans et agriculteurs de se voir restreints à la fonction de simples exploitants au service d’une machine infernale.

Les terres cultivables risquent, quant à elles, de perdre leur diversité de culture et d’être réduites à un “produit marketé”. Ce rapprochement agrochimique constitue un réel danger pour nos assiettes. Selon un rapport des Nations Unies, la détérioration rapide des sols de la planète due à l’érosion, à la perte de nutriments et de carbone organique, à l’imperméabilisation et autres menaces peut être inversée, pour autant que les pays prennent l’initiative de promouvoir des pratiques de gestion durable et l’utilisation de technologies appropriées.

Le Rapport sur l’Etat des ressources en sols du monde du Groupe technique intergouvernemental sur les sols de la FAO réunit les travaux de quelque 200 scientifiques de 60 pays. Sa publication coïncide avec la célébration de la Journée mondiale des sols, le 4 décembre, et la conclusion de l’Année internationale des sols 2015 qui a servi à renforcer la prise de conscience sur ce qui a été décrit comme «l’allié silencieux de l’humanité».

Bayer-Monsanto
Bayer-Monsanto

L’agriculture intensive et l’urbanisation détruisent toujours plus de surfaces écologiquement précieuses. En France, une surface supérieure à mille terrains de football est recouverte par des constructions chaque jour. Un quart des champs est touché par l’érosion des sols qui les rend stériles. Or, la préservation des sols est la préoccupation première de la permaculture. A l’occasion de la « Global Soil Week » -la semaine globale du sol- l’Institute for Advanced Sustainability Studies Potsdam a créé une animation de sensibilisation à ce sujet.

Une partie des sols s’érode et finit sa course dans les rivières et les océans. La faute principalement à l’agriculture intensive qui laboure et laisse les sols nus et donc sans défense une bonne partie de l’année.

Voici cette lettre :

Lettre ouverte contre l’invasion de l’agrochimie dans nos assiettes

Le rachat du groupe américain Monsanto par l’allemand Bayer, en septembre 2016, ne peut pas laisser les professionnels de la restauration indifférents. Avec cette acquisition, ce nouveau mastodonte des semences et des pesticides a une ambition : contrôler toute la chaine alimentaire, de la terre où pousse la semence jusqu’à l’assiette du consommateur. Une telle entreprise n’a qu’une ambition : accroitre ses activités, donc ses bénéfices, sur tous les continents, au mépris de la biodiversité et de la santé des populations. Si l’Union européenne s’est montrée inquiète suite à ce rapprochement, les citoyens ne peuvent se contenter de regarder la chimie remplir leurs assiettes.

Ardents défenseurs du bien manger, engagés quotidiennement dans la valorisation du bon produit et des petits producteurs, les professionnels de la restauration veulent rappeler leur attachement à quelques valeurs fondamentales : le soutien à la biodiversité, le respect de l’environnement et la santé des consommateurs. Ce rapprochement agrochimique constitue un danger pour nos assiettes, mais il est également une source d’inquiétude pour les paysans et les agriculteurs qui voient se limiter leur liberté de planter et cultiver telle ou telle semence. Demain, à cause des OGM, du Roundup et des différents produits chimiques sortis des usines, les diversités culturale et culturelle n’existeront plus. La nature vivante ne sera plus qu’un produit marketé, transformé, muté au service d’un Léviathan.

Lire la suite et signer la Lettre ouverte

Article connexe :  LISTE DES PRODUITS MONSANTO À CONNAÎTRE EN FRANCE

37 commentaires à propos de “Les plus grands chefs cuisiniers français appellent au boycott du géant Bayer-Monsanto

  1. C’est en effet scandaleux. Cela fait déjà plusieurs années que l’on nous fait manger n’importe quoi. Alors, là c’est le bouquet.
    STOP.

  2. maman de jumelles de 9ans.. ce seront les adultes de demain! quelle Terre veut-on pour nos enfants? pour nous aussi! mon jardin est dans un état pitoyable mais jamais je n’ai mis de roundup ! j’ai un super parterre de mauvaises herbes mais SAIN!!! j’arrache les herbes qui piquent à la main (avec des gants) et je gratouillle pour les déterrer! des gestes 100% bio!
    Meme si on peut pas éviter tous les produits industriels, je suis les saisons pour les fruits et légumes! j’achete français et local ! ca laisse moins de choix surtout avec un mini budget mais au moins je sais d’ou ca vient. il y en a moins en quantité mais au moins je sais ce que j’ai dans l’assiette! avec des enfants c’est dur de ne pas acheter de « gouters »! mais je leur fait regarder les reportage sur la fabrication des bonbons industriels! c’est écoeurant!! (oui c’est le but de vous écoeurer)!
    faire de la bouffe toxique pour etre soignée par des médicaments avec des contre-
    indications aussi dangeureuses!

      • Exact …les très rares médicaments que j’utilise se résumait à l’ aspirine Bayer !!!!
        A qui faire confiance c’est très inquiétant cette alliance entre les empoisonneurs et les marchands de médicaments .la reflexion reste ouverte car parallèlement on démonte les remèdes naturels…le lien est clair :ne nous laissons pas empoisonner et réfléchissons à notre quotidien .Merci de tout cœur avec vous

    • Habituellement assez pointilleuse sur l’orthographe je n’ai pas été interpellée par des fautes dans cet article.
      Le sujet était suffisamment important pour que, peut-être je ne ne relève pas ???
      Après une seconde lecture je n’ai toujours pas trouvé « toutes ces fautes » !!!
      Quoi qu’il en soit ce sujet amène bien d’autres commentaires bien plus intéressants …

  3. Mais ses (grand) chefs que du bla bla ils servent deux mini carottes et un tortellini pour 250€ et ils viennent nous dire qu’il faudrais boycotter bayer_Monsanto merci bande de merde

    • c’est dramatique de vouloir fermer les yeux sur les mefaits de ces gens monsieur doit etre employe pour repandrte des stupidites ou bien il vit seul et sans enfants sur une autre planete

    • Du con quand on connaît pas on parle pas d’où avez vous vu qu’ils servaient à manger pour 250e renseignez vous. Exemple typique d’un mouton qui se laisse guider par l’opinion et ne vérifie pas l’information .

  4. L’assiette n’est rien ,comparé ,a la pollution des rivières, a la destruction de l’écosystème, et a tout ce bouleversement de la chaine alimentaire et la disparitions des insectes ,principale source de nourriture pour les oiseaux .Une catastrophe écologique se prépare ,uniquement pour faire de l’argent.l’humain est tellement bête ,qu’il est en train de détruire la seule planète de l’univers ou il ya la vie ,la sienne. Monsanto ,Bayer ,vous expliquerez ,a vos petits enfants vos salopries à l’égard de vos semblables.

  5. Rien que de savoir que ces entreprises nous empoisonnent pour du fric et qu’ ils nous vendent les médocs pour soigner ces empoisonnements aussi pour du fric , de savoir qu’ ils sont en grande partie responsables du réchauffement climatique et de la mort de millions d’ innocents ça me suffit pour tout faire pour les éradiquer de la terre .

  6. Attention a la puissance de ce groupe ..Ce n est pas une coïncidence si l Europe veut obtenir l ouverture du libre échange commercial avec les USA !Le groupe Bayer mosanto doit avoi de gros appuis au sein du parlement européen .

  7. Pourquoi laisse t on se développer un industrie qui propose de mauvaises « solutions » à long terme. Toujours plus interventionnistes égoïstes et tout puissant voici donc les nouveaux « Ubus ». Il est tant de réagir tous ensembles pour arrêter le massacre. Pour nous, pour nos enfants moi en tout cas je suis prêt.

  8. Et si on faisait tout sauter !
    Je plaisante mais c est de L assassinat autorisé , tout ça pour du fric.
    Et nos enfants et petits enfants ils s en inquiètent ?
    Alors pourquoi ne pas faire des actions sans violence mais bien ciblees !
    Bref….

    • Je le fais, à ma manière, je n’ai pas mis un pied dans un super marcher depuis au au moins 10 ans, c’est là qu’ils font leurs fortunes, je préfère acheté au marcher ( mais pas a n’importe qui) je choisis un petit producteur, vous le reconnaissez facilement ces pommes ( par exemple) ne brillerons pas, parce qu’elles ne seront pas cirées, ses tomates ne seront pas calibrées, mais par contre elles seront goûteuses ( vous allez retrouver leur vrais goût délicieux), le viande, j’en consomme peu mais de la bonne prise chez mon boucher ( pas plus chère, mais tellement plus goûteuse, le poisson chez le poissonnier etc et on trouve tout ces gens sur le marcher et même le boulanger avec son pain qui n’a rien d’industriel, essayé, vous m’en direz des nouvelles. De plus cela fera vivre de petits producteurs et arrêtera d’engraisser ces assassins

  9. Bizzarement ce ne sont que les chefs connus pourtant michel et sebastien bras sont tres proche du respect de la nature ( et eux sont gastronome pas personnages publics) ainsi que serge vieira vous ne leurs avez pas demander a eux avant de faire votre faux article ^^

  10. oh hé les grands chefs!
    quand cesserez vous de faire vos achats chez Metro en promo?
    quand cesserez vous de mettre sur vos tables les San Pellegrino et autres eaux du groupe Nestlé ou Danone qui vous sponsorise si généreusement?
    quand servirez vous d’autres pains que du Bridor ou du Coup de pâtes sur vos tables?
    quand déclarerez vous la guerre a Georges Cloney et son Nespresso?
    quand, enfin oserez vous la vérité de vos achats?
    quand?

  11. Depuis que je mange bio je suis en meilleure santé, légumes et fruits (locaux et de saison) riches en propriétés dont le développement des défenses immunitaires.
    De plus, zéro vaccination depuis les années 90 = zéro grippe, zéro angine depuis …1998! Et ce n’est pas une question de chance c’est tout simplement le fait que ma médecine et ma pharmacie se trouvent dans les magasins bio !!!
    On peut également vivre sans viande comme on peut vivre sans cigarette.
    Monsanto-Bayer ne changera jamais alors changez vous !

    • Idem pour moi, je n’ai pas vue le médecin depuis au moins 5 ans et j’ai tout de même 72 ans, je mange des produits de saisons, je n’ai eue aucun vaccin depuis mes 20 ans, pas d’angine et une seule grippe ( en 52 ans, ce n’est pas si mal) , je me soigne a ma façon avec des produits naturel et c’est surtout de la prévention, je fais attention à ce que je mange  » Nous sommes ce que nous mangeons » et c’est vrai

  12. C’est super que des grand chefs denoncent .
    La meilleur solution c’est bien entendu, que chacun se prenne par la main,
    Les amapque l’on trouvent partout en France aujourd’hui, les producteurs locaux, mais bien sur cela veut dire on arrête d’acheter en grande surface avec un foulard sur les yeux. Je vais avoir 74 ans le mois prochain, je n’ai aucune maladie, je mange au maximum biologique, mais je travaille aussi beaucoup sur moi, car la nourriture n’est pas seulement physique, elle est aussi mentale, émotionnelle, spirituelle.

  13. Comment faire pour boycotter Monsanto. Ici au Canada tous les épiceries appartient au Americain. Notre gouvernement a fait une entente avec les American qui seront les 1er importateur de notre nourriture. Il es très difficile de trouver de la nourriture sain au Canada. Et de savoir qu’elle pays a les nourriture sans les grain Monsanto. Nous voulons boycotter, mais tous nos épiceries sont remplis de nourriture American OGM. Le peuple Canadien a besoin d’aide car nous sommes les otages de Monsanto en conivence avec notre gouvernement.

  14. voilà pourquoi tant de gens sont malades!!! avec tous ces produits traités ,bourrés d’additifs!!!nous allons tous en mourir de tout çà!!! rien que du profit au détriment de la santé des gens; je suis écoeurée

  15. J’approuve la lettre ouverte des chefs. Monsanto fait trop de dégâts. Il faut que cela cesse pour notre santé et le futur de nos enfants.
    Je mange BIO et suis vegetariennne.

  16. Salut les médecins, vous savez depuis des dizaines d’années les méfaits de ces produits néfaste à la santé humaine et pourtant jamais d’alerte massive comme ces « Chefs de cuisine » qui alertent sur les méfaits de ces géants de l’agrochimie, allez vous rester à faire des constat en soignant les maladies graves que nous impose cette chimie, agrochimie etc qui tue nature, animaux, insectes humains.

    Brisez le mur du silence. merci.

  17. On veut nous rendre malade pour que tous les gros groupes de laboratoires s’en mettent plein les poches aussi
    Qu’ils se méfient !!!!!
    Un jour le boycott pèsera lourd pour eux
    Ils ne s’y attendent pas pourtant des tas de personnes travaillent pour cela

  18. Heureusement qu’il y a encore des personne qui on conscience du respect de la NATURE…. pour nous avertir NOUS petites gens!!!!!!!!! contre ces gros profiteurs.

  19. enfin un mouvement de citoyens qui se mobilisent contre un organisme qui semble hors de portée de toute contrainte et que je condamne car il peut empoisonner la terre entière, même dans les coins reculés des campagnes de tout pays juste pour diminuer des stocks de produits engendrés pendant les guerres 14-18 et 40-45 . Une quantité de personnes de tout grade, de tout métier, peuvent intoxiquer le reste de la planète.

    Pendant que Trump, président des EU supprime les Obamadécisions et prévoit un surcroit d’armements, que fait-il des petites gens qui trinquent, produisent de la nourriture tant bien que mal, ont besoin d’aides !
    Qui va mettre au centre des préoccupations « l’être humain et la terre, leurs santé, leurs respiration, leurs bien être ? Merci à vous qui vous en préoccupé, Toute initiative est la bien venue. Et que la prise de conscience et la mobilisation des gentils, des respectueux, des humbles grandissent et bousculent tous ces criminels, profiteurs, exploitants, parvenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*