Des études indiquent que le faux miel est partout. Voici comment faire la différence

faux-miel

Des études indiquent que le faux miel est partout. Voici comment faire la différence.

La prochaine fois que vous vous trouverez en face des différents types de miel au supermarché, et que vous hésiterez entre un miel de qualité artisanale et un miel de synthèse dans un emballage en plastique en forme d’ours et vaguement moins cher, vous penserez davantage à la qualité intrinsèque du produit…

En effet, une enquête de Food Safety News sur le miel vendu dans les supermarchés révèle que 76% des confections de miel vendus dans les magasins ont reçu un traitement d’ « ultra-raffinerie » qui enlève non seulement les impuretés telles que la cire, mais également toute trace de pollen. Et parmi les marques vendues dans les supermarchés, la plupart sont très probablement filtrées à outrance.

Cet excès de filtration pose quelques problèmes. De nombreuses personnes pensent que le pollen et toutes les autres soi-disant « impuretés » sont en réalité bénéfiques pour la santé, et font du miel un produit bien meilleur que ses rivaux classiques, comme par exemple le sucre. Et la soustraction de ces « impuretés » ne semble pas avoir le moindre effet bénéfique : le produit final est cher, et sa durée de préservation n’augmente pas pour autant, contrairement à ce que prétendent certains fabricants.

Mais selon FSN, la raison la plus importante pour laquelle il convient d’éviter le miel ultra-raffiné est que le pollen est la seule garantie qui permette de connaître la provenance géographique du miel.

Un détail qui a son importance, étant donné que le filtrage à outrance est souvent utilisé afin de cacher la provenance douteuse de certains types de miel, notamment le miel chinois, qui est assujetti à de lourdes taxes sur l’importation du fait de sa contamination fréquente aux métaux lourds et aux antibiotiques illégaux. Les fabricants de miel chinois filtrent énormément leur miel et l’acheminent via les routes byzantines, avant que ce dernier ne rejoigne frauduleusement les étagères des supermarchés étrangers sans avoir eu à subir les taxes douanières.

Food Safety News a donc envoyé des échantillons à Vaughn Bryant, professeur à l’Université Texas A&M et éminent mélissopalynologue. Les résultats montrent qu’environ ¾ des produits examinés ne contiennent pas de pollen, ce qui les rendent non identifiables et donc potentiellement dangereux.

faux-miel

Le faux miel est partout.

Voici le résultat de ses analyses:

  • 100 % du miel Winnie the Pooh vendu chez Walmart ne contient absolument pas de pollen
  • 100 % du miel de chez KFC et MacDonald’s ne contient absolument pas de pollen
  • 77 % du miel provenant de grossistes tels que Costco, Sam’s Club et Target ne contiennent pas de pollen
  • 100 % du miel vendu dans les pharmacies Walgreen et CVS Pharmacy ne contiennent pas de pollen

Par ailleurs, le miel acheté par des coopératives, des fermes et des épiciers tels que Trader Joes contient toute la quantité de pollen qu’il est censé contenir.

De nombreuses personnes ont contacté la FDA [Food and Drug Administration, l’équivalent étasunien de l’agence pour la sécurité alimentaire] afin qu’elle redouble d’efforts pour empêcher que du miel de contrebande et du miel contaminé ne parviennent dans les étalages des supermarchés, mais cette dernière n’a jusqu’ici pas daigné prendre les mesures adéquates.

Des études indiquent que le faux miel est partout suite:

L’Union Européenne, quant à elle, s’est contentée de changer la législation sur l’étiquetage afin que l’emballage contienne l’information « pollen » dans la liste des ingrédients si le produit en contient, et ce malgré les objections de certains apiculteurs, qui considèrent que le pollen est un ingrédient essentiel de leur produit.

30 grammes de miel non raffiné contiennent approximativement 20 types de vitamines, 18 types d’acides aminés et 16 minéraux, ainsi qu’une quantité importante d’antioxydants et de phytonutriments. Le miel non raffiné est une substance antibactérienne, antivirale et antifongique de premier ordre. C’est également un produit très nutritif. Il contient des quantités considérables de vitamines B2, B3, B5, B6 et C, ainsi que du magnésium, du potassium, du calcium, du sel, du soufre et du phosphate.

Pour l’instant, les consommateurs inquiets et désireux d’acheter du miel véritable peuvent acheter leur miel chez des apiculteurs et dans des épiceries bio. L’enquête de la FSN a révélé que le miel vendu dans ces petits commerces ne contient que très peu, voire pas du tout de miel ultra-raffiné.

Sources Des études indiquent que le faux miel est partout. :
Organic Health
Quenel+

Frédérique Dumont

9 commentaires à propos de “Des études indiquent que le faux miel est partout. Voici comment faire la différence

  1. Article de « lesaviez-vous.net sur le miel :
    « Le miel et a une composition organique complexe et contient Plusieurs facteurs antibiotiques naturels, regroupés sous le nom générique d’inhibine, qui sont en fait de puissants bactériostatiques, c’est-à-dire qu’ils empêchent le développement des bactéries. De ce fait, c’est le seul aliment qui se conserve indéfiniment et ne périme jamais. Après plusieurs années de conservation, il suffit de le réchauffer pour lui redonner son aspect liquide car le miel devient cristallisé après une longue période. On raconte même que le miel trouvé dans les pyramides égyptiennes depuis plus de 2000 ans n’a pas encore dépassé sa date de validité ! »
    Comment pourrait-on augmenter la durée de préservation d’un produit qui ne périme jamais, ?

  2. Lorsqu’il y a écrit une date limite de consommation sur le pot,il ne faut pas l’acheter.Le miel se conserve sans additifs.

    • Il me semble que la législation française impose d’avoir des dates limites de consommations donc ce n’est pas tout à fait vrai ce que vous dites (même si vous avez raison en affirmant que le miel se conserve sans additif) !

  3. Je ne vois pas où il est indiqué la façon de reconnaitre le vrai du faux miel dans cet article.
    C’est pourtant ce qui était annoncé dans le titre…

    • Voici le résultat de ses analyses:

      100 % du miel Winnie the Pooh vendu chez Walmart ne contient absolument pas de pollen
      100 % du miel de chez KFC et MacDonald’s ne contient absolument pas de pollen
      77 % du miel provenant de grossistes tels que Costco, Sam’s Club et Target ne contiennent pas de pollen
      100 % du miel vendu dans les pharmacies Walgreen et CVS Pharmacy ne contiennent pas de pollen

      (On ne trouve pas ses produits en France, ça ne nous concerne même pas.)

  4. Nous achetons le miel chez un producteur proche de chez nous et il est obligé de mettre une date de limite de consommation sur les pots.

  5. bonjour a tous : plusieurs remarques :

    1 certains miels ne cristallisent pas , tout simplement parce que leur teneur en glucose est plus faible au bénéfice du fructose (ex: le miel d’acacia apprécié justement parce qu’il reste liquide ) ce n’est pas pour ça que c’est du faux miel ! c’est juste un miel différent
    2 il n’y a pas de date limite de consommation sur le miel (D L C), la législation impose quand même de mettre une date limite d’utilisation optimale (D L U O) cette date est juste un engagement du producteur qui garanti que son produit est consommable jusque la , ne le jetez surtout pas , il reste consommable même sans cette garantie et ce pendant très très longtemps.
    3 Ce n’est pas parce qu’un miel est filtré qu’il est trafiqué !! beaucoup de miels commercialisés dans les GMS sont juste additionnés (jusqu’à 50%) de sirop de glucose, ce qui permet d’abaisser le prix considérablement, rien a dire si le consommateur était au courant , mais la,il y a tromperie , ce n’est plus vraiment du miel qui est vendu et pourtant , il n’est pas forcément raffiné
    4 le miel est naturellement un antiseptique extraordinaire (thym par exemple) utilisé depuis des millénaires en cicatrisation (exemple du service de feu le professeur Descottes au C H U de limoges)
    5 enfin et surtout : c’est un milieu dans lequel il y a effectivement beaucoup de trafic(la production française est en chute libre alors que la consommation est en hausse d’ou des importations parfois douteuses) alors si vous avez la chance de croiser un apiculteur sur le marché , sachez que lui n’est pas équipé pour trafiquer , vous pouvez acheter en confiance , son prix sera en général le prix normal du miel , celui vendu en grande surface sera vendu 2 a 3 fois moins cher …. et viendra en général d’un industriel qui n’est que très peu contrôlé (pour le moment !! ) . En général dans les magasins des chaines bio , vous trouverez des miels d’apiculteurs (vous avez son nom et son adresse quelque part sur l’étiquette) ,c’est la même chose dans les épiceries fines mais favorisez quand même les miels français (beaucoup plus rares) la traçabilité est quand même plus facile

    bonne dégustation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*