La FAILLE de SAN ANDREAS

La FAILLE de SAN ANDREAS

SAN ANDREAS

Image crédit : source 

La FAILLE de SAN ANDREAS

Cette faille de est-elle sur le point de changer ? Des quantités sans précédent de monoxyde de carbone ont été libérées dans l’atmosphère le long de la côte ouest des États-Unis.

C’est un monstre rampant souterrain traverse la Californie en diagonale et la menace de destructions fatales. « Il », ou plutôt « elle », c’est la faille de San Andreas. La plus connue des failles géologiques sur Terre, car elle a déjà sévi, notamment lors du fameux tremblement de terre qui a touché San Francisco en 1906, provoquant un terrible incendie qui a détruit une grande partie de la ville. Honneur suprême, la faille donne son nom à un film catastrophe hollywoodien, de 2015. La Californie vit dans l’angoisse du « Big One », ce séisme géant, supérieur à 7 sur l’échelle de Richter, qui devrait frapper dans les trente prochaines années selon les sismologues. ( Source )

L’explosion du puits de gaz Aliso Canyon était la plus grande fuite de méthane dans l’histoire des États-Unis, en libérant plus de 90.000 tonnes (100.000 tonnes) de gaz dans l’air.

Il a vomi du méthane dans le ciel de Los Angeles pendant 16 semaines d’affilées jusqu’à ce qu’il soit finalement obstrué le 11 février. Maintenant, une nouvelle inquiétude, cette fois s’étirant le long de la ligne de la Faille de San Andreas.

Le 27 février, d’énormes quantités de monoxyde de carbone se sont déversées dans l’atmosphère le long de la côte ouest de l’Amérique … il s’agit d’une quantité de monoxyde de carbone qui est tout simplement incroyable.

Il est bien compris que de grandes quantités de monoxyde de carbone sont libérées dans l’atmosphère avant un tremblement de terre, mais, la quantité de monoxyde de carbone libérée le 27 février est, en ce qui me concerne, sans précédent. En date d’aujourd’hui, la majeure partie du monoxyde de carbone s’est dissipée, mais, de grandes quantités sont restées.

Cette libération de monoxyde de carbone pourrait être l’indication d’un séisme majeur imminent le long de la Faille de San Andreas volatile.

C’ est une faille continentale qui se transforme et qui s’étend sur environ 1300 kilomètres (810 miles) à travers la Californie. Elle forme la frontière tectonique entre la plaque du Pacifique et la plaque nord-américaine, et son mouvement est décrochant dextre (horizontal).

La faute se divise en trois segments, chacun avec des caractéristiques différentes et un degré différent de risque de tremblements de terre, le plus significatif étant le segment du sud, qui passe à environ 35 miles de Los Angeles.

Le monoxyde de carbone est connu comme un tueur silencieux parce qu’il n’a pas d’odeur et est mortel en quelques minutes, et il serait intéressant de savoir si ce monoxyde de carbone fuit également dans le Pacifique ce qui pourrait expliquer les nombreuses mortalités dans la vie marine qui affecte la côte ouest.

Source : The Big Wobble

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*