Des frères siamois ont enfin été séparés après 16h de chirurgie

Des frères siamois ont enfin été séparés après 16h de chirurgie

Une équipe de chirurgiens a séparé des siamois après 16 heures d’opération. Un intervention préparée depuis des mois et réussie au grand soulagement des parents, Nicole et Christian.

Jadon et Anias McDonald ont vécu soudé par la tête durant 13 mois. Mais après une longue opération de 16 heures, les enfants ont enfin pu être séparés. Une intervention risquée qui s’est déroulée avec succès et qui a été menée par une équipe de chirurgiens américains du centre médical pour enfants Monterfiore, de New-York.

freres-siamois-3
frères siamois

Durant les premiers mois de leur vie, ils ont subi trois opérations visant à préparer leur séparation. Quatre extenseurs de tissus ont notamment été placés afin d’étendre la peau pour la recoudre après l’intervention finale. Des nombreuses images de synthèse, des cartographies du cerveau et une maquette en 3D de la tête des siamois ont été réalisés afin de permettre d’étudier le plus précisément possible le cas des deux frères.

Nicole et Christian, les parents, ont précisé à CNN avoir pris cette décision difficile dans « le meilleur intérêt des jumeaux même si ça signifie risquer leur vie » ; 80% des enfants réunis par la tête meurent  de complications médicales à l’âge de deux ans. Nicole a également expliqué devoir faire son deuil car elle a toujours connu ses enfants « réuni ».

 

Si l’opération s’est déroulée sans complication, les enfants sont « revenus à l’âge d’un an » précise à CNN le docteur James Goodrich. «Ils doivent apprendre à s’asseoir, à rouler, à marcher. Durant un an, ils vont avoir une seconde enfance. » Les prochains mois seront cruciaux pour les deux jumeaux.

frères siamois
frères siamois

Avant l’opération, la famille a déménagé dans le Bronx pour être à proximité de l’hôpital. Les parents ont également dû quitter leur emploi pour s’occuper à temps plein des jumeaux. Aujourd’hui, si le rétablissement des deux petits bouts se passe bien, la famille va pouvoir se reconstruire et penser au futur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*