L’anxiété est bien plus que de l’inquiétude, voici ce que c’est réellement

inquiétude
L’anxiété est bien plus que de l’ inquiétude, voici ce que c’est réellement

L’anxiété est bien plus que de l’ inquiétude, voici ce que c’est réellement

L’anxiété, ce sont les nuits de sommeil agité, car vous vous retournez sans cesse. C’est votre cerveau qui ne peut pas s’empêcher de fonctionner. Ce sont les pensées quand vous réfléchissez trop avant de dormir et toutes vos pires craintes deviennent réalité dans vos cauchemars et vos rêves.

C’est se réveiller fatigué, même si votre journée vient de commencer.

L’anxiété, c’est apprendre à fonctionner avec la privation de sommeil, car vous n’avez pas réussi à fermer les yeux avant 2 heures du matin.

C’est se demander à chaque message « comment puis-je écrire cela correctement ? ». C’est message double ou triple si jamais vous avez raté. L’anxiété répond aux messages très rapidement.

L’anxiété, c’est lorsque que vous attendez une réponse et qu’un scénario se joue dans votre esprit concernant ce qu’ils pourraient penser.

L’anxiété, c’est un message sans réponse qui vous consume de l’intérieur, même si vous vous dites «  peut-être qu’ils sont occupés ou qu’ils répondront plus tard. »

L’anxiété, c’est cette voix critique qui dit « peut-être qu’ils vous ignorent délibérément. C’est croire chaque scénario négatif que vous pouvez imaginer.

L’anxiété, c’est l’attente. On a toujours l’impression d’attendre.

Ce sont les conclusions inexactes que vous tirez car votre esprit part et vous n’avez pas d’autre choix que de suivre ce chemin destructeur.

L’anxiété, c’est s’excuser pour des choses qui n’ont même pas besoin des mots « je suis désolé ».

L’anxiété, c’est douter de soi et avoir un manque de confiance à la fois en soi et en ceux qui vous entourent.

L’anxiété, c’est être hyper conscient de tout le monde et de tout. Tant et si bien que vous pouvez dire si une personne a changé simplement par son choix de tonalité ou les mots qu’elle emploie.

L’ anxiété, c’est ruiner les relations avant même qu’elles ne commencent. Elle vous dit, ‘tu as tort, ils ne vous aiment pas, ils vont partir.’ Ensuite , vous en tirez prématurément des conclusions et vous mettez fin à la relation.

L’anxiété , c’est s’inquiéter constamment et paniquer et être constamment sur le qui-vive. Ce sont des peurs irrationnelles.
C’est trop réfléchir, trop s’inquiéter. Car toutes les personnes qui souffrent d’anxiété sont attentionnées.

C’est avoir les mains moites et un rythme cardiaque élevé. Mais à l’extérieur, on ne peut pas le voir. Vous semblez calme et à l’aise et souriant, mais à l’intérieur c’est tout autre chose.

L’ anxiété, c’est l’art de tromper les gens qui ne vous connaissent pas. Et pour les gens qui vous connaissent, c’est un flux constant de phrases comme, «ne t’inquiète pas » ou  « tu réfléchis trop » ou  « détends-toi ». C’est écouter vos amis pour les conclusions que vous avez tirées et ne pas vraiment comprendre comment vous y êtes arrivé. Mais ils sont là pour essayer de vous soutenir, car les choses vont de mal en pis dans votre esprit.

L'anxiété est bien plus que de l'inquiétude, voici ce que c'est réellement
L’anxiété est bien plus que de l’inquiétude, voici ce que c’est réellement

L’anxiété, c’est vouloir régler quelque chose qui n’est même pas un problème.

C’est le flux de questions qui vous font vous doutez de vous.

«Ai – je fermé la porte avant de partir? »

« Ai – je éteint le chauffage? »

C’est retourner voir juste pour vérifier.

L’anxiété, c’est être mal à l’aise à une soirée parce que vous pensez que tous les yeux sont sur vous et que personne ne vous veut là.

L’anxiété, c’est ce verre supplémentaire que vous prenez et l’impression de vous détendre enfin. Jusqu’à ce que vous réveilliez le lendemain avec la gueule de bois, plein de regrets et à vous demander ce que vous avez dit à qui et si vous avez bien fait vos excuses ?

L’anxiété, c’est tout faire pour plaire aux gens.

L’anxiété, c’est être tout le temps à l’heure partout car la pensée d’être en retard vous mettrait sur les nerfs.

L’anxiété, c’est la peur de l’échec et la recherche de la perfection.

Elle a toujours besoin d’un programme ou d’un plan.

L’ anxiété, c’est cette voix dans votre tête qui dit «tu échoueras ».

L’anxiété, c’est la procrastination parce que vous êtes paralysé par la peur d’échouer.

Ce sont les éléments déclencheurs qui vous font exploser.

C’est se décomposer en privé et pleurer lorsque vous êtes submergé mais personne ne verra jamais cette facette de vous. L’anxiété, c’est se relever et essayer encore parce que la seule chose pire que de surmonter d’autres personnes, c’est surmonter vos propres démons.

C’est lutter contre cette voix critique qui dit, «tu as vraiment merdé ». ou «tu devrais te sentir très mal en ce moment.»
L’ anxiété, c’est le besoin et la nécessité de contrôler les choses , car vous avez l’impression que cette chose dans votre vie est hors de votre contrôle et vous devez apprendre à vivre avec elle.

Mais plus que tout ,l’ anxiété c’est faire preuve de compassion. On ne veut jamais blesser les sentiments de quelqu’un. On n’a jamais envie de faire quelque chose de mal. Plus que tout, c’est le manque et le besoin de tout simplement être accepté et aimé. Donc , parfois vous essayez trop.

Et quand vous tombez sur des amis qui commencent à comprendre, ils vous aident à la surmonter. Ensuite , vous vous rendez compte que ce sera un combat de tous les jours mais que vous ne le ferez pas seul.

Source L’anxiété est bien plus que de l’inquiétude, voici ce que c’est réellement :  source

3 commentaires à propos de “L’anxiété est bien plus que de l’inquiétude, voici ce que c’est réellement

  1. Je pense que l’anxiété fait partie de toute personnalité. Il s’agit d’avoir les outils pour en contrôler les pics et s’accepter. Et surtout ne pas agir comme une victime.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*