Les dangers des médicaments oméprazole

Les dangers des médicaments oméprazole

oméprazole

Les dangers des médicaments oméprazole

L’oméprazole est un médicament utilisé pour traiter les ulcères (y compris les ulcères de l’estomac) et les symptômes du RGO. Une sensation de brûlure, qui remonte de l’estomac dans l’œsophage, parfois jusqu’à la gorge. Ce symptôme, encore appelé pyrosis, est le plus fréquemment cité chez les personnes souffrant de RGO. Cette douleur peut s’accompagner de régurgitations acides (avec parfois un arrière-goût désagréable dans la bouche). Le nom générique de la marque du médicament et Prilosec Prilosec OTC. L’oméprazole est une substance active médicamenteuse de la famille des inhibiteurs de la pompe à protons des médicaments qui bloquent la production d’acide dans l’estomac pour réduire les symptômes du reflux acide.

Multum est la société qui génère le guide des médicaments pour les médecins et les établissements de soins de santé qui fournissent des médicaments oméprazole.

Malheureusement, même un traitement à dose normale de ce médicament peut entraîner un large éventail d’effets secondaires qui vont de légèrement désagréables à très embarrassants.

Oméprazole effets secondaires des médicaments suivants:

 · La constipation
 · la diarrhée
 · Sensibilité à la lumière
 · Perte du goût
 · Gonflement des mains, des pieds, des jambes et plus
 · Inflammation de la bouche
 · lInfection gastro-intestinale
 · Nausées
 · Maux de tête
 · Faiblesse musculaire
 · Douleurs musculaires, douleur ou sensibilité
 · Vomissements
 · Douleurs abdominales et à l’estomac
 · Vertiges
 · évanouissement
 · Démangeaisons
 · Éruptions cutanées
 · Sentiment général d’être malade
 · problèmes de la peau
 · Insomnie
 · Agressivité
 · Agitation
 · Perte de cheveux
 · Une vision floue
 · Somnolence
 · Urticaire
 · Vertige
 · Le choc anaphylactique
 · Bronchospasme
 · Fièvre
 · Problèmes rénaux
 · Gonflement des seins chez l’homme.
 · Douleurs articulaires
 · Dépression
 · Sécheresse de la bouche
 · Hallucination
 · Impuissance ou d’autres effets secondaires d’ordre sexuel
 · Transpiration abondante
 · Inflammation augmentation de l’arthrite
 · Les questions sang et la moelle osseuse
 · Jaunisse
 · Le syndrome de Stevens-Johnson
 · Réactions toxiques
 · Confusion
 · Problèmes de métabolisme
 · Problèmes de foie
 · Hypersensibilité

Effets indésirables fréquents

· Maux de tête.

· Effets sur l’estomac ou l’intestin : diarrhée, douleurs à l’estomac, constipation, flatulence.

· Nausées, vomissements.

Effets indésirables peu fréquents

· Gonflement des pieds et des chevilles.

· Troubles du sommeil (insomnie).

· Etourdissements, fourmillements, somnolence.

· Vertiges.

· Modifications des résultats des tests sanguins contrôlant le fonctionnement de votre foie.

· Eruptions cutanées, urticaire et démangeaisons.

· Malaise général, manque d’énergie.

Effets indésirables rares

· Troubles sanguins tels qu’une diminution du nombre de globules blancs ou de plaquettes. Ces effets peuvent provoquer une faiblesse, des ecchymoses ou faciliter la survenue d’infections.

· Réactions allergiques, parfois très graves incluant le gonflement des lèvres, de la langue et de la gorge, de la fièvre, une respiration sifflante.

· Diminution du taux de sodium dans le sang. Celle-ci peut provoquer une faiblesse, des vomissements et des crampes.

· Agitation, confusion ou dépression.

· Troubles du goût.

· Troubles de la vue, tels que vision trouble.

· Respiration sifflante ou souffle court (bronchospasme).

· Sécheresse buccale.

· Inflammation de l’intérieur de la bouche.

· Infection appelée « muguet » qui peut affecter l’intestin et est causé par un champignon.

· Troubles hépatiques incluant la jaunisse, pouvant entraîner une peau colorée en jaune, des urines sombres et de la fatigue.

· Perte de cheveux (alopécie).

· Eruption cutanée lors d’une exposition au soleil.

· Douleurs articulaires (arthralgie) ou musculaires (myalgie).

· Problèmes rénaux sévères (néphrite interstitielle).

· Augmentation de la sueur.

Effets indésirables très rares

· Modification du nombre de cellules du sang incluant l’agranulocytose (déficit en globules blancs).

· Agressivité.

· Hallucinations visuelles, sensorielles ou auditives.

· Troubles hépatiques sévères entraînant une insuffisance hépatique et une inflammation du cerveau.

· Apparition soudaine d’éruptions cutanées sévères, bulles ou desquamations importantes de la peau pouvant être associées à une fièvre importante et à des douleurs articulaires (érythème polymorphe, syndrome de Stevens-Johnson, nécrolyse épidermique toxique).

· Faiblesse musculaire.

· Gonflement des seins chez l’homme.

Effets indésirables de fréquence indéterminée (ne peut pas être estimé à partir des données disponibles). Voir la notice 

Maintenant, comparez les effets secondaires avec les symptômes qu’il est censé prévenir et soigner :

 · Maux de gorge
 · La régurgitation
 · Enrouement
 · Les brûlures d’estomac
 · La douleur thoracique

Manifestement, les effets secondaires des médicaments à base d’oméprazole peuvent être bien pires et bien plus dangereux que les symptômes qu’ils sont censés traiter. Maintenant, cela ne signifie pas que vous devriez éviter tout traitement avec ce médicament. Car sur le long terme le reflux d’acide gastrique peut entraîner une érosion de l’oesophage et autres problèmes de santé.

Heureusement, il existe de nombreuses façons de prévenir et combattre naturellement les symptômes du RGO et de réduire la quantité d’acide dans l’estomac sans utiliser l’oméprazole. Votre plan de traitement naturel de reflux acide, pour combattre les symptômes du RGO sans ce médicament devrait comprendre les éléments suivants:

1. Éliminer les mauvaises habitudes qui augmentent l’acidité.
2. Modification de votre alimentation en réduisant les aliments acides, en augmentant l’apport des aliments alcalins.
3. Faire de l’exercice régulièrement
4. Avoir des activités après le repas
5. Prendre des remèdes naturels et maison pour équilibrer les niveaux du ph

1.  Mauvaises habitudes

Que vous suiviez ou non un plan naturel pour traiter le reflux gastrique et les symptômes du RGO ou que vous preniez de l’oméprazole, vous devriez commencer par éliminer les mauvaises habitudes comme le tabagisme et la consommation d’alcool qui créent de l’acidité dans le corps.

2.  Régime

Encore une fois un médicament oméprazole n’est pas un remède magique et si cela peut aider pour certains symptômes, même avec des risques majeurs auxquels elle n’empêche pas les causes. Vous devez réduire la quantité d’acide dans votre alimentation qui permettra de réduire la quantité d’acide produite dans votre estomac. Essayez de consommer un ratio de 2-3 parties aliments alcalins à des aliments acides.

3.  Faire de l’exercice

Même de courtes promenades après le repas vous donneront une meilleure digestion et un meilleur métabolisme.

4.  L’Activité

Évitez de rester assis ou de se vous coucher directement après les repas.

5.  Remèdes naturels

Il ya beaucoup de remèdes naturels pour vous aider à équilibrer votre pH et avoir le bon équilibre d’acide gastrique pour assurer une bonne digestion. Il s’agit notamment d’un large éventail de plantes, et d’aliments naturels ou boissons qui sont faciles à trouver et à intégrer dans votre routine quotidienne et il n’y aura  aucun effet secondaire comme pour les médicaments oméprazole.

MÉDICAMENTS CONTRE LES BRÛLURES D’ESTOMAC : UN DANGER POUR LES REINS :

Deux études américaines de vaste ampleur ont révélé que les médicaments généralement attribués pour le reflux gastrique pouvaient augmenter le risque d’insuffisance rénale chronique.

Ils n’avaient déjà pas bonne réputation. Les IPP* ou « inhibiteurs de pompe à proton », attribués pour soigner les reflux gastro-œsophagiens, les ulcères ou encore les brûlures d’estomac, contribueraient au développement de l’insuffisance rénale chronique. C’est le résultat de deux études de vaste ampleur conduites par l’Université Johns Hopkins et l’Université de Buffalo (Etats-Unis), qui seront présentées au congrès annuel de l’association américaine de néphrologie (ASN Kidney Week) qui se déroule du 3 au 8 novembre à San Diego.D’après la première étude , effectuée sur 10 400 personnes en bonne santé entre 1996 et 2001, les utilisateurs d’IPP avaient  entre 20 et 50% de risques supplémentaires de contracter une insuffisance rénale chronique . Une seconde étude, effectuée sur 240 000 patients pendant 17 ans a vérifié cette conclusion.

« Dans nos deux études, les personnes qui utilisaient une autre classe de médicaments pour supprimer l’acidité gastrique (les antihistaminiques H2 en l’occurence) ne présentaient pas de risques accrus de maladie rénale », a fait remarquer le coordinateur des deux études, le Dr Benjamin Lazarus.

Mort prématurée : un risque accru de 76%

La seconde étude a examiné 71 000 patients atteints de pathologies rénales chroniques. Conclusion : un quart d’entre eux étaient traités par IPP. Au final, la prise de ce médicament a été associée à un risque accru de 10% de développer une insuffisance rénale chronique, et de 76 % de connaître une mort prématurée.
« Les IPP sont souvent prescrits en dehors des recommandations d’utilisation », a déclaré le Dr Pradeep Arora qui a dirigé cette étude.  » Plus de deux tiers des patients seraient traités inutilement par IPP. »
En revanche, les participants ont vu baisser leurs risques de maladies vasculaires, cancers, diabètes, hypertension ou broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO), baisser…de quoi complexifier la conclusion à tirer sur ces médicaments.

*Parmi les IPP délivrés en France : Inexium®, Inipomp®, Lanzor®, Mopral®, Oméprazole® (générique), Pantoprazole® (générique), Pariet®, Zoltum®.

Vidéo : le reflux gastro-oesophagien

Effets secondaires – contre-indications – interactions

Informations ci-dessous à titre purement indicatif et en résumé, pour les indications complètes veuillez lire la notice d’emballage lors de l’achat d’un médicament à base de paracétamol

Un commentaire à propos de “Les dangers des médicaments oméprazole

  1. Evidemment !! mais avec une hernie hiatale , des brûlures et douleurs constante il n’y a aucun traitement naturel qui soulage, aucun !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*