Étude: si tout le monde devenait végétalien, on sauverait 8 millions de vies

végétalien

Étude: si tout le monde devenait végétalien, on sauverait 8 millions de vies

Cette étude prouve qu’un régime végétalien à l’échelle mondiale permettrait de sauver des millions de vie ainsi que de réduire énormément les émissions de CO2 et d’économiser des milliards .

Les gens qui excluent les produits animaux (viandes, poissons, crustacés, mollusques) et les sous-produits d’origine animale sont fréquemment taxés de condescendance, jugés d’écolos fanatiques par ceux qui mangent de la viande et ridiculisés par les médias. Mais les végétaliens pourrait bien ,un jour, vous sauver la vie (et l’humanité tout entière) .

Selon l’étude menée par l’université d’Oxford, si tout le monde adoptait un régime sans viande et sans produits laitiers, on pourrait sauver plus de 8 millions de vies d’ici 2050 et réduire de deux tiers les émissions de CO2.

L’équipe de l’Oxford Martin School a donné  les résultats de son étude dans une revue scientifique américaine sérieuse (la PNAS). Elle dit aussi que réduire grandement la consommation de viande pourrait permettre d’économiser presque 1,9 mille milliards d’euros si l’on prend en compte tous les dégâts liés au changement du climat.

Credit: Slate.com

Crédit: Slate.com

Un régime plus équilibré pour réduire de deux tiers les émissions de gaz à effet de serre

L’équipe a analysé quatre scénarios basés sur des habitudes alimentaires différentes : un sur les habitudes actuelles, un sur les habitudes recommandées, un végétarien et un végétalien. Elle a trouvé que ces deux derniers scénarios avaient un plus gros impact sur la préservation de l’environnement et de l’humanité.

L’étude montre que si tous les habitants du monde adoptaient un régime plus équilibré, avec moins de viande et plus de fruits et légumes, 5,1 millions de décès seraient évités. Ce chiffre monte à 7,3 millions si nous adoptions tous un régime végétarien, et à 8,1 millions si nous devenions tous végétaliens.

Un régime plus équilibré permettrait aussi de réduire de deux tiers les émission de gaz à effet de serre et de diminuer les émissions liées à la production alimentaire de 30 % ; cela monterait à 63 % avec un régime végétarien et à 70 % avec un régime végétalien.

Selon les chercheurs, changer notre façon de manger permettrait aussi de faire beaucoup d’économies plus de  630 millions d’euros utilisés pour payer les soins médicaux et les journées de travail perdues.

 

“Un grand pas dans la bonne direction”

Marco Springmann, l’un des chercheurs du département de la santé publique d’Oxford, a expliqué : “Ce que nous mangeons a un gros impact sur notre santé et sur l’environnement que nous partageons.”

“Nous ne nous attendons pas à ce que tout le monde devienne végétalien, a-t-il expliqué, mais les impacts du changement climatique sur le système alimentaire vont être difficiles à gérer et vont sûrement demander plus que des simples changements technologiques.”

“Adopter des régimes plus sains et plus respectueux de l’environnement serait un grand pas dans la bonne direction.”

Source : www.konbini.com et /www.trueactivist.com/

3 commentaires à propos de “Étude: si tout le monde devenait végétalien, on sauverait 8 millions de vies

    • bonjour Hervé
      L’article est creux? je trouve pas, en faite cest pour faire vite comme il est urgent de manger végétalien, dans ce texte il explique qu’il sera trop tard si nous commençons pas aujourd’hui ….

      amitié

  1. Je trouve que pas qu’il soit creux perso.
    Je le trouve simple, rapide et clair.
    Il tortille pas du fion comme on dit, il va droit au but.
    Pas besoin d’un article aussi épais qu’un Larousse, là c’est au moins on se prend pas la tête.
    Je ne suis pas VG mais quand je lis ce genre d’article… on se dit « pourquoi pas s’y mettre si notre alimentation est si mauvaise pour nous et notre environnement?…
    Perso je mange pas souvent de la viande, je suis pas fan de ça surtout la viande rouge.
    Et le peu que je mange je le sent le lendemain… je transpire beaucoup plus, et mes muscles fatigue beaucoup plus vite, pareil si je mange trop gras.
    C’est à réfléchir sérieusement donc… :/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*