Selon des recherches, le plus jeune des frères et sœurs est le plus drôle

drôle

Le 12 Juin 2017 Image crédit : source

Selon des recherches, le plus jeune des frères et sœurs est le plus drôle

Alors, qui est vraiment le vrai clown de la famille parmi tous les frères et soeurs?

Beaucoup diraient que ce sont les aînés, car ils semblent avoir développé les coups les plus drôles, souvent aux frais du plus jeune!

Mais les recherches de YouGov viennent de montrer qu’il s’agit en réalité du plus jeune des frères et soeurs qui est le vrai comique de la bande. L’aîné devient débordé de responsabilités, il prend donc un ton plus sérieux. Il s’avère que l’ordre de naissance a un rapport avec les différences de caractère, l’un étant la nature plus comique du benjamin.

L’étude mentionne ce qui suit:

« On retrouve entre les aînés et les benjamins nés dans les familles britanniques avec plus d’un enfant (86 pour cent de la population), une nette division des traits de personnalité qui émerge ».

En séparant les frères et sœurs de la première et dernière née dans les familles britanniques avec plus d’un enfant (86% de la population), une nette division des traits de personnalité émerge. La différence la plus importante est de ressentir le fardeau de la responsabilité: la plupart (54%) des premiers nés disent qu’ils sont plus responsables que leurs frères et sœurs, contre 31% des derniers nés.

Le fardeau de la responsabilité se révèle être la plus importante différence comme l’ont souligné 54% des aînés qui disent qu’ils sont plus responsables que leurs frères et sœurs. Les frères et sœurs plus jeunes ont déclaré qu’ils étaient plus drôles et plus faciles à vivre.

Les frères et sœurs plus jeunes, d’autre part, sont plus susceptibles d’être plus marrants (46% par rapport à 36% des frères et soeurs plus âgés), plus libérale et plus détendu

 

Dans une certaine mesure, l’âge lui-même, plutôt que la dynamique familiale, peut être responsable de différentes caractéristiques. Les enfants plus âgés, ayant eu plus de temps pour vivre dans la vie, sont plus susceptibles de dire qu’ils ont plus de succès que leurs frères et sœurs.

Mais sans doute, il y a des forces familiales qui y contribuent – l’attention des parents se déplace rapidement sur les nouveaux arrivants, et les aînés peuvent avoir à apprendre par eux-mêmes. Pour preuve, les frères et sœurs aînés sont plus susceptibles de se sentir plus organisés et en mesure de donner leur priorité à leur propre vie. De même, les frères et sœurs plus jeunes sont plus susceptibles de se sentir plus favorisés par leurs parents.

Voir l’étude le plus jeune des frères et sœurs est le plus drôle : https://yougov.co.uk/news/2015/01/17/birth-order-personality/?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*