Le programme de dépollution des océans sera lancé dans les douze prochains mois

Boyan Slat, créateur du projet de dépollution des océans image crédit Youtubes

Le programme de dépollution des océans, «Ocean Cleanup» sera lancé dans les douze prochains mois

Il devait avoir lieu en 2020, mais le projet sera lancé plus tôt que prévu..

Boyan Slat,  hollandais, plongeur amateur, il a pu constater l’ampleur de la pollution plastique : « j’y ai vu plus de sacs plastiques que de poissons… ». Boyan a ainsi décidé d’étudier le problème et de faire une étude porteuse d’un très bel espoir.

Il devait être mis en place et opérationnel en 2020. Le programme du nettoyage des océans « Ocean Cleanup » devrait finalement être lancé dans les douze prochains mois, en faveur d’une amélioration technologique, a annoncé son créateur, Boyan Slat.

Le projet est de se servir des courants marins pour amasser plus de 5 milliards de déchets en plastique provenant de consommation humaine dans les mers et océans. Un véritable poison pour les animaux marins comme les baleines, les tortues et les dauphins, qui s’y emmêlent, s’étranglent et meurent, tandis que les tortues mangent les sacs plastiques qu’elles prennent pour des méduses.

Le programme de dépollution des océans sera lancé dans les douze prochains mois vidéo :

Plus de trente barrières sur une longueur de un à deux kilomètres

Au début du projet, le jeune néerlandais prévoyait de mettre en place une barrière de 100 km en forme de « V », l’arrimer au fond marin et l’équiper d’un filet s’enfonçant dans l’eau pour amasser les déchets plastiques.

Mais le plan de départ a été revu car les ingénieurs travaillant avec Boyan , au lieu d’une seule barrière, tablent sur la mise en place « d’une flotte de plusieurs petits systèmes », soit plus d’une trentaine de barrières d’une longueur d’un et deux kilomètres.

D’ici 5 ans, il prévoit de nettoyer la grande plaque de déchets du Pacifique

Elles ne seront pas reliées au fond marin mais à une ancre flottante de 12 mètres de long et qui grace au courant évoluera dans les océans avec les détritus en plastique.

Ce système repensé sera plus rentable et fera preuve de plus d’efficacité, a expliqué Boyan lors d’une présentation à Utrecht, aux Pays-Bas.

dépollution des océans
Le programme de dépollution des océans sera lancé dans les douze prochains mois

D’ici cinq ans,  Il espère donc nettoyer 50 % de la grande plaque de déchets du Pacifique, contre 42 % en dix ans comme prévu à l’origine du programme.

Un bel espoir qui espérons-le tiendra toutes ses promesses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*