Sirop d’agave : cet édulcorant serait encore moins bon que le sucre blanc

Sirop d'agave

Le 20 juin 2017 Image crédit : source

Sirop d’agave : cet édulcorant serait encore moins bon que le sucre blanc

Nous savons tous que le sucre est mauvais pour la santé et les personnes qui font attention à leur santé essaie de limiter leur consommation au maximum.

Pour remplacer le sucre, diverses sortes d’édulcorants on vu le jour, à la fois naturels et artificiels, et sont de plus en plus populaires.

Parmi les édulcorants, on retrouve le sirop d’agave, qui est désormais présent dans de nombreux« aliments santé ».

On prétend qu’il est naturel et il est vendu comme édulcorant bon pour les diabétiques qui n’induit pas un pic de glycémie.

Néanmoins, si vous regardiez de plus près ce que le sirop d’agave contient réellement, vous apprendriez qu’il est en réalité pire que le sucre blanc.

Sirop d’agave :

Qu’est-ce que l’agave ?

La plante d’agave pousse dans le sud des États-Unis et en Amérique du Sud. Appelé « eau de miel » par les aztèques, il est extrait de la sève d’un cactus mexicain, l’Agave Bleue. Cette plante bien connue par les mexicains puisqu’elle sert aussi à faire la très connue « tequila » l’alcool national mexicain. Elle est prisée pour son pouvoir sucrant élevé grâce à sa haute teneur en fructose, un sucre qui est  présent naturellement  dans les fruits et le miel.

Bien que la majorité des occidentaux commencent seulement à entendre parler depuis quelques années, on l’utilise au Mexique depuis des centaines (voire des milliers) d’années.

Autrefois, les mexicains l’utilisaient pour différentes raisons et pensaient que l’agave possédait des propriétés médicinales.

Voici à quoi ressemble la plante d’agave :

Sirop d'agave
Plante du Sirop d’agave

Le 20 juin 2017 Image crédit : source

Les mexicains faisaient aussi généralement bouillir la sève de la plante pour créer un édulcorant que l’on connaît sous le nom de sirop d’agave (1).

Mais l’utilisation la plus courante de la plante d’agave est de fermenter les sucres pour créer la tequila.

Comme de nombreuses plantes dans leur état naturel, l’agave a certainement certains avantages pour la santé.

Néanmoins, quand le produit est traité et raffiné comme ici, il a tendance à perdre une grande partie de ces effets bénéfiques pour la santé. Cela semble être le cas pour l’édulcorant d’agave raffiné que nous consommons aujourd’hui.

Comment fabrique-t-on le sirop d’agave?

En réalité, il n’a aucun rapport avec l’édulcorant traditionnel produit par les mexicains.

À la base, le processus est le même. On prend la plante, on la coupe et on la presse pour extraire la sève.

Ce fluide est riche en sucre, mais il possède aussi des composés sains comme les fructanes, qui sont liés à des effets bénéfiques sur le métabolisme et l’insuline (2).

Néanmoins, quand il est transformé en sirop, les fabricants transforment les fructanes en fructoses en soumettant le liquide sucré à la chaleur et/ou à des enzymes (3, 4).

Ce processus détruit toutes les propriétés bénéfiques pour la santé de la plante d’agave et produit le sirop concentré disponible dans les magasins que l’on prétend bon pour la santé.

Le processus de fabrication ressemble à celui d’autres édulcorants malsains  comme le sirop de maïs à haute teneur en fructose.

Le sirop d’agave n’induit pas un grand pic de glycémie

L’indice glycémique (IG) est une mesure de la rapidité avec laquelle le sucre dans un aliment entre dans votre circulation sanguine.

Généralement, plus l’IG d’un aliment est grand, plus le pic de glycémie est pire pour votre santé (56, 7).

Contrairement au glucose, le fructose n’augmente pas le taux de sucre dans le sang ou les niveaux d’insuline à court terme.

C’est pour cette raison que l’on commercialise les édulcorants à haute teneur en fructose comme « sains » ou « bons pour le diabète ».

Le sirop d’agave a un IG très bas, surtout parce que pratiquement tout le sucre qu’il contient est du fructose. Il contient très peu de glucose par rapport à sucre ordinaire.

Une étude récente chez la souris a comparé les effets métaboliques du sirop d’agave et du saccharose (sucre brut) après 34 jours. Les souris qui prenaient du sirop d’agave ont pris moins de poids et ont eu une glycémie et des niveaux d’insuline inférieurs (8).

C’est en réalité ce que nous attendons dans une étude à court terme, car le glucose dans le sucre augmente le taux de sucre et d’insuline dans le sang, tandis que le fructose non.

Mais l’index glycémique n’est qu’une des nombreuses choses à prendre en compte lorsque l’on étudie les effets des édulcorants sur la santé.

Les effets néfastes pour la santé de l’agave (et du sucre en général) n’ont en réalité aucun rapport avec l’index glycémique, cela concerne  les grandes quantités de fructose … et le sirop d’agave contient beaucoup de fructose.

Le sirop d’agave: est-il un danger pour la santé?

Le sucre et le sirop de maïs à haute teneur en fructose (HFCS) comportent deux sucres simples … environ moitié glucose et moitié fructose.

Même si le glucose et le fructose se ressemblent beaucoup, ils agissent totalement différemment sur le corps.

Le glucose est une molécule très importante. On le retrouve dans de nombreux aliments sains (comme les carottes et les pommes de terre) et notre corps en produit pour que vous en ayez toujours suffisamment.

En réalité, toutes les cellules vivantes sur la planète ont du glucose … car cette molécule est indispensable à la vie.

Alors que toutes les cellules du corps humain peuvent métaboliser le glucose, le foie est le seul organe à pouvoir métaboliser le fructose en quantités importantes(9).

Dans le cas du régime occidental riche en glucides et riche en calories, consommer beaucoup de fructose peut provoquer des ravages sur la santé métabolique (10).

Le foie est surchargé et commence à transformer le fructose en graisse, qui sera envoyée sous forme de particules VLDL et augmentera les triglycérides sanguins. Nombreux sont les chercheurs à penser que certains des acides gras peuvent se stocker dans le foie et provoquer la maladie de stéatose hépatique (11, 12, 13).

Même si le fructose n’augmente pas le taux de sucre dans le sang à court terme, il peut favoriser la résistance à l’insuline quand on en prend en grandes quantités.

Cela peut entraîner d’importantes augmentations de la glycémie et d’insulinémie à long terme, entraînant un fort risque d’augmentation de syndrome métabolique et de diabète de type 2 (14, 15, 16).

L’absorption de grandes quantités de fructose peut aussi avoir d’autres effets nocifs … comme l’augmentation de petites particules denses de LDL et de LDL oxydé (très mauvais), l’accumulation de graisse du ventre… (17).

Le sirop d’agave contient à peu près 85% de fructose, soit beaucoup plus que le sucre blanc (18).

N’oubliez pas que cela n’est pas valable pour les fruits, qui sont riches en fibres et qui nous donnent une sensation de satiété rapidement. Nous sommes préparés pour traiter les petites quantités de fructose présentes dans les fruits.

Si vous voulez  souhaitez une saveur sucrée à votre régime alimentaire, le sirop d’agave n’est pas du tout la meilleure alternative. Choisissez plutôt la stevia, l’érythritol et le xylitol.

Source Sirop d’agave de l’article en anglais : authoritynutrition.com

Un commentaire à propos de “Sirop d’agave : cet édulcorant serait encore moins bon que le sucre blanc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*