Aurélie, est une travailleuse pauvre en grève de la faim: « la Caf m’a dit que j’étais bête d’aller travailler »

travailleuse pauvre

Aurélie, est une travailleuse pauvre en grève de la faim: « la Caf m’a dit que j’étais bête d’aller travailler » Elle gagne trop pour toucher les aides sociales mais pas assez pour vivre. Depuis le 6 février, une jeune Auxerroise de Continuer la lecture Aurélie, est une travailleuse pauvre en grève de la faim: « la Caf m’a dit que j’étais bête d’aller travailler »