Comment une simple technique de respiration peut induire une meilleure santé

technique-de-respiration

Comment une simple technique de respiration peut induire une meilleure santé

Nous le faisons tous, toute la journée, tous les jours. Même quand nous dormons. En fait, nous ne cessons jamais de le faire sinon nous mourrions. Mais y avons-nous déjà réfléchi? Est-ce que nous nous rendons compte de l’impact que cela a sur notre corps, notre esprit et notre santé globale?

Il s’agit de la respiration. C’est vrai, la respiration! Croyez-le ou non, il existe différentes façons de respirer, qui ont des effets différents sur le corps et notre santé. Mais nous allons seulement nous intéresser à deux d’entre elles. La respiration par le nez qui induit la relaxation, le calme, et améliore la santé, et l’autre respiration par la bouche, utilisée par la plupart d’entre nous, à cause de la vie que nous menons, qui contribue à de nombreux problèmes de santé comme l’hypertension artérielle et une augmentation de la fréquence cardiaque au repos .

Je voudrais partager avec vous un extrait de mon dernier livre « Sports pattern release ». Dans cet extrait , je vais vous expliquer comment la respiration peut avoir des effets sur le corps humain. Je vais donc vous proposer une technique de respiration simple pour favoriser une meilleure santé.

« La respiration est quelque chose que l’on néglige trop souvent, mais elle est de la plus haute importance dans la bonne fonction biomécanique. Le corps humain sacrifiera tout pour assurer la fonction respiratoire et cela inclut la posture. Nous sommes pré-programmés pour respirer par le nez et la respiration par la bouche est déclenchée par le stress. Fait intéressant, lorsque la posture est mauvaise, il est plus facile de respirer par la bouche et plus difficile de respirer par le nez. L’inverse est également vrai, ce qui illustre la relation étroite entre la respiration et la posture.

respiration
Comment une simple technique de respiration peut induire une meilleure santé

En outre, ceux qui respirent par la bouche respirent souvent beaucoup moins profondément, en utilisant uniquement la partie supérieure du thorax, alors que ceux qui respirent par le nez ont tendance à utiliser le diaphragme en sollicitant pleinement les poumons, oxygénant le sang et le cerveau. Si le diaphragme est bloqué par une mauvaise posture, du stress ou des mauvaises habitudes, les muscles accessoires inhibiteurs seront surmenés, devenant hyperactifs, déclenchant ainsi des points et des tensions chroniques.

« Il y a beaucoup d’exercices de respiration de yoga différents. La respiration Pranayama, qui est la pratique du contrôle de la respiration volontaire, a des effets positifs sur la fonction immunitaire, l’hypertension, l’asthme, les déséquilibres autonomes du système nerveux et les troubles psychologiques ou liés au stress, lorsqu’elle est pratiquée lentement. La respiration volontaire lente et profonde réinitialiserait fonctionnellement le système nerveux autonome.

Des enquêtes ont démontré que les techniques de respiration pranayama lentes activent le système nerveux parasympathique. Ce type de respiration associé à des étirements en profondeur aura un effet combiné sur la stimulation de l’activité parasympathique tout en réduisant en même temps l’activité sympathique. Cela permettra de diminuer la fréquence cardiaque, la pression artérielle et d’induire la relaxation « .

Donc, en travaillant simplement sur notre technique de respiration, nous pouvons induire une meilleure santé à la fois physiologiquement et mentalement.

Essayez cet exercice pendant quelques minutes chaque jour

Allongez-vous ou s’asseyez-vous avec la colonne vertébrale allongée, pour bien ouvrir les voies respiratoires. Fermez vos yeux et votre bouche et placez vos mains sur votre ventre et respirez lentement et profondément par le nez en ressentant votre ventre se soulever quand vous le faites. Maintenant, déplacez vos mains à la base de vos côtes et continuer à respirer dans la section médiane de vos poumons et ressentez votre cage thoracique s’élargir latéralement.

Enfin, placez vos mains sur votre poitrine, respirez profondément, laissez l’air passer entre la partie supérieure de vos poumons, et ressentez votre poitrine se lever. Maintenez cette respiration pendant un moment, avant d’expirer très lentement en partant du haut et en terminant par la base de vos poumons. Faites cela pendant au moins cinq minutes. Essayez de vous concentrer sur cela et ne pensez à rien d’autre; focalisez votre attention sur votre respiration. Prenez note de la façon dont vous vous sentez après cet exercice.

Plus vous pratiquerez , plus votre respiration deviendra profonde et plus vous obtiendrez d’avantages. Et le meilleur dans tout cela? C’est totalement gratuit !!

Auteure : Lorraine Ereira

Source : wakeup-world.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*