Voici 5 erreurs que font les parents exigeants avec leurs enfants

parents exigeants

Le 11 juin 2017 Image crédit : source

Voici 5 erreurs que font les parents exigeants avec leurs enfants

Certains parents, bien qu’ils aiment leurs enfants, s’y prennent parfois très mal quand ils en viennent à leur éducation. Les enfants sont des êtres mignons et adorables qui, à force de trop attendre de leur part, on finit par leur nuire.

Vouloir que son enfant réussisse dans la vie à tout prix ne nécessite pas forcement qu’on lui mette la pression et qu’on le martyrise. Cela ne vous avancera en rien.

Mais les parents exigeants peuvent être dans l’incapacité de voir les résultats désirés.

Quand cela arrive, ils doivent être capables de faire une auto-critique et de découvrir là où se trouve la faille. Car même si personne n’aime imaginer qu’il puisse se tromper, nous nous trompons bien plus souvent que ce nous pensons.

Dans cet article, nous vous présentons 5 causes principales d’ erreurs que commettent les parents trop exigeants avec leurs enfants, et que vous devriez éviter.

5 erreurs que les parents exigeants font avec leurs enfants

1. L’exigence à l’excès n’augmente pas le rendement

En tant que parents, c’est un sentiment de fierté d’avoir un enfant, qui dépasse ses semblables dans tout ce qu’elle fait ou entreprend. Mais, cette sensation de fierté ne doit pas non plus nous obliger à leurs mettre la pression, ou les pousser à donner ce qu’ils ne peuvent pas offrir de mieux.

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, mettre la pression, exiger et encourager notre enfant à donner le meilleur de lui-même, ne fera pas augmenter son rendement à l’école. Tiens, essayez de vous rappeler ce qui se passe lorsque votre employeur vous met la pression au travail. Cela vous motive t-il ?

Pas vraiment ! Vous reconnaîtrez. En général, la « sur-exigence » est contre-productive, car elle peut causer le stress et l’anxiété, qui sont des freins à l’épanouissement de l’être humain. Mettre la pression sur votre enfant, peut lui être insupportable et le démotiver. Vous devriez lui laisser le temps qu’il faut, le soutenir quand il a de bons résultats, et le réconforter  quand il en a de mauvaises. Faites lui comprendre qu’il peut faire mieux, sans pour autant lui mettre la pression.

2. Le perfectionnisme n’est pas une bonne chose

Il est impossible d’éduquer un enfant dans le perfectionnisme.

Comme nous le savons tous, les gens sont des êtres imparfaits qui commettent tout temps des erreurs. Sauf que ces erreurs ne sont pas toujours négatives, elles peuvent nous aider dans notre apprentissage de la vie.

Les parents exigeants ont tendance à être très intolérants envers les erreurs que leurs enfants commettent. Mais lutter contre est inutile.

Ainsi, il faut apprendre à tolérer les erreurs qu’ils commettent. Au lieu de manifester votre mécontentement, faites les comprendre qu’ils ont fait une erreur, sans pour autant les blâmer.

3. Les attentes irréalisables sont frustrantes

Vous avez sûrement déjà entendu dire que vos attentes doivent être réalistes si vous voulez qu’elles passent à la pratique.

Sachez que votre enfant essayera de faire de son mieux pour que vous soyez fier de lui. Mais, il est important que ce que vous lui demandez soit possible à réaliser. Sinon, il sera frustré et pourra même tomber dans une dépression.

Les parents exigeants ont des objectifs très élevés pour leurs enfants mais vous êtes-vous demandé ce qu’ils désirent réellement ? Quels sont leurs objectifs ?

Il est bien de désirer qu’ils aillent le plus loin possible. Mais cette responsabilité ne se trouve pas entre nos mains.

Les buts sont personnels et personne ne peut les établir, ni nous les imposer.

4. Les problèmes dans les relations personnelles

A force de trop attendre de la part de votre enfant, cela finit aussi par affecter la nature de ses relations personnelles. Il commencera à accorder moins d’importance à celles-ci, pour se concentrer uniquement sur les travaux à accomplir et les buts à atteindre pour leurs parents.

Il peut aussi arriver qu’il soit trop exigeant avec les autres. Il commencera à attendre trop d’eux, à vouloir recevoir la même chose que ce qu’il donne. Ce qui fait naître alors les déceptions, les désillusions et les désenchantements.

Dans les relations, il faut également être réalistes et pas trop exigeant. Sinon, nous sommes perdus.

5. Il faut gagner en tendresse

Les enfants qui ont des parents exigeants mesurent la tendresse qu’ils peuvent leur donner en fonction de leur accomplissement ou non des exigences établies par ces derniers.

Ainsi, ils apprennent que l’amour n’est pas inconditionnel, bien au contraire. S’ils commettent une erreur, leurs parents ne les aimeront plus. S’ils ne comblent pas leurs attentes, ils ne mériteront pas de tendresse.

Tout cela risque de provoquer de graves manques d’estime de soi ainsi qu’une fort manque de confiance en soi qui se transposera aux relations futures.

Les enfants d’aujourd’hui ressentent de fortes pressions et un grand besoin de rechercher l’approbation de leurs pro-géniteurs.

Cela ne prédit  pas seulement d’un grand malheur, mais également d’échec de leurs relations futures.

Il faut prendre en compte ces différentes erreurs, et cessez de trop étouffer vos enfants. Vous pouvez bien les éduquer sans pour autant leur mettre la pression ou sous la torture d’une quelconque exigence !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*